Des restes d’un escargot avec des tissus mous bien conservés ont été pour la première fois découverts dans de l’ambre en Birmanie. Cette découverte daterait d’environ 99 millions d’années, selon une analyse réalisée par des scientifiques.

Durant des travaux d’extraction de l’ambre en Birmanie, de nombreux arthropodes et des plantes ont été découverts, coincés dans cette pierre, relate la revue Cutaceous Research. Cependant, il est particulièrement difficile de découvrir les ancêtres de gastéropodes. Et c’est d’autant plus compliqué de retrouver un gastéropode avec des tissus mous.

Des scientifiques chinois, dirigés par la spécialiste de l’Université géologique de la Chine Lida Xing ont toutefois réussi à le faire. Ils ont découvert un escargot dont le corps faisait environ six millimètres tandis que sa coquille en fait environ cinq, ce qui prouve qu’il s’agit d’un gastéropode très jeune.

L’analyse a montré que l’escargot appartenait à la famille de Cyclophoridae, dont les représentants sont bien répandus dans la région et serait âgé d’environ 99 millions d’années.

Sa forme un peu étirée montre qu’en se retrouvant dans l’ambre, la bête a essayé de s’esquiver. Le fait que le gastéropode était vivant au moment où il s’est retrouvé prisonnier explique pourquoi les tissus mous ont été aussi bien conservés.

Un autre escargot a été également découvert dans le même morceau d’ambre mais ses restes étaient dans un état jugé trop mauvais pour être étudiés.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here