Les Mayas étaient un peuple polythéiste qui croyait en une multitude de dieux et de déesses. Les divinités du panthéon maya gouvernaient tous les aspects de la nature et de la vie humaine et étaient des personnages assez complexes. Les dieux et déesses mayas étaient dualistes par nature. A ce jour, au moins 250 divinités mayas ont été identifiées.

L’interprétation est dans l’œil de l’observateur

La complexité du panthéon maya peut être attribuée en partie à la façon dont la société maya a été organisée. Contrairement aux Aztèques, qui ont pu intégrer l’ensemble de leur sphère culturelle dans un seul État, les Mayas n’ont pas été en mesure de le faire. Au lieu de cela, la civilisation maya était un assemblage d’entités politiques vaguement confédérées.

Chaque communauté maya était libre d’interpréter sa religion de la manière qui lui convenait le mieux. En conséquence, les noms et même la nature des divinités mayas changeaient selon les lieux et le temps. De plus, alors que les informations sur le panthéon aztèque étaient rassemblées dès la période coloniale, ce n’est qu’au début du 20ème siècle que l’attention des chercheurs s’est portée pour la première fois sur celle des Mayas.

Le dieu maya du maïs

L’identification et la compréhension sont mises en lumière

La première compilation de l’iconographie des divinités mayas est attribuée à Paul Schellhas, dont la monographie sur les divinités mayas trouvée sur des manuscrits a été publiée en 1910. Comme l’ écriture des mayas n’avaient pas encore été déchiffrées et que les noms des divinités étaient donc inconnus, Schellhas a désigné une lettre pour chacune des divinités qu’il a identifiées. Ce n’est que plus tard, lorsque l’écriture maya a été déchiffrée, que les noms de ces divinités ont pu être identifiés. De plus, c’est grâce aux efforts de ces érudits que nous avons une certaine compréhension du système religieux maya.

Les Mayas vénéraient-ils une seule divinité suprême ?

Il est difficile de savoir si les Mayas avaient une divinité suprême, mais nous savons qu’ils adoraient un certain nombre de divinités importantes. L’un d’eux, par exemple, était Schellhas »Dieu B », identifié plus tard comme Chak, qui est considéré comme l’un des dieux les plus anciens du panthéon maya. Chak était le dieu de la foudre et de la pluie et était étroitement associé à la fertilité de la terre, faisant de lui une divinité très importante. Il est parfois représenté dans l’art comme un vieil homme aux traits reptiliens / amphibiens et au nez long, pendentieux et frisé.

Statue en terre cuite de Chak – dieu maya de la pluie et dieu maya de la guerre au musée de Young à San Francisco.

Le Dieu Divin – Dieu Soleil Maya / Dieu du Feu Maya

Une autre divinité maya importante était’Dieu G’, le dieu du soleil maya, identifié plus tard comme Ahau Kin ou Kinich Ahau. La signification de cette divinité est évidente dans l’utilisation de son nom comme titre royal, qui indique le statut divin du roi. De plus, des représentations d’Ahau Kin peuvent être trouvées dans de nombreuses sculptures sur les pyramides mayas. Le dieu est souvent représenté avec une barbe, qui peut symboliser les rayons du soleil. Néanmoins, il a été représenté soit comme un homme d’âge moyen, soit comme une personne âgée. Outre les dirigeants, Ahau Kin était également associé aux jaguars, au feu et à la décapitation.

Dieu G – Kinich Ahau – Dieu maya du soleil ainsi que le dieu maya du jaguar.

Les déesses Mayas de la lune

Ahau Kin n’est pas la seule divinité maya à être représentée comme appartenant à deux groupes d’âge différents. C’est également le cas de la  » Déesse I « , identifiée comme Ix Chel, la déesse de la lune. Pour compliquer encore les choses, il y a une autre déesse, la déesse O, ou Chac Chel, la déesse arc-en-ciel. Alors qu’Ix Chel est associé à des aspects tels que l’accouchement, la grossesse et la fertilité, Chac Chel a régné sur la mort et la destruction. Il est tout à fait plausible que les deux déesses étaient en fait deux aspects opposés d’une même divinité, conformément à la nature dualiste des dieux mayas. Néanmoins, il est également possible qu’Ix Chel et Chac Chel étaient deux déesses distinctes.

Déesse I – Ix Chel – Déesse Maya de la lune, elle était aussi connue comme Déesse Maya des serpents.

Liste partielle des dieux et déesses mayas

En dehors des divinités mentionnées précédemment, beaucoup d’autres dieux et déesses du panthéon maya règnent sur des aspects de la nature et de la vie humaine qui sont facilement reconnaissables. Par exemple, il y avait un dieu de la mort, Yum Cimil ou Ah Puch ; un dieu du mauvais temps extrême, Huracan (d’où vient le mot anglais  » ouragan « ) ; et un dieu des bois, Yum Kaax. Néanmoins, il y a aussi certaines divinités qui peuvent être considérées aujourd’hui comme quelque peu inhabituelles. Par exemple, il y a Ixtab, la déesse du suicide honorable. Elle est représentée comme une femme avec une corde autour du cou, la pendaison étant considérée par les Mayas comme la façon honorable de se suicider.

Bien que plus de 250 dieux ou déesses aient été identifiés à ce jour, on pense qu’il y en a eu beaucoup plus dans l’énorme panthéon Maya.

Dieu A – nommé Ah Puch ou Kimi, un chasseur, était connu comme le dieu maya de la mort.

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here