Si des mesures ont déjà été faites à ce sujet, celles-ci manquent généralement de précision. Une nouvelle technique de « pesée » a récemment été testée. Et pour ce faire, des chercheurs se sont appuyés sur les particules les plus insaisissables de l’Univers.

De précédentes estimations ont évalué le poids de notre planète à environ 5 974 septillions de kilos (soir 5 974 suivi de 24 zéros). Mais ces calculs sont basés sur la mesure de la gravité terrestre. Des chercheurs de l’Instituto de Fusica Corpusculaire (IFIC) en Espagne ont récemment tenté une autre approche en s’appuyant sur IceCub, un détecteur de neutrinos placé en Antarctique. L’objectif ? Estimer la distribution de masse et de densité de la Terre. Les détails de l’étude sont rapportés dans la revue Nature Physics.

Des particules « fantômes »

Les neutrinos n’ont sont des particules neutres qui n’ont quasiment aucune masse. C’est pourquoi ils sont si difficiles à détecter. Ils sont également minuscules et capables de traverser les atomes – environ 100 000 milliards de ces particules traversent votre corps chaque seconde. Mais il arrive qu’en traversant des objets très compacts et chargés en matière comme la Terre, des collisions surviennent.

Combien pèse la Terre ? Des chercheurs se sont appuyés sur les neutrinos pour le savoir. Crédits : NASA

Un noyau qui pèse lourd

Pour résumer, grâce aux données de l’instrument IceCube, les chercheurs ont donc pu déterminer, sur un certain laps de temps, combien de neutrinos étaient arrivés sur Terre pour la traverser et n’en étaient jamais sortis. Ces résultats leur ont ensuite permis d’estimer la quantité de masse bloquant ces neutrinos. Grâce à cette nouvelle technique, les chercheurs sont arrivés à une estimation similaire de la masse de la Terre : environ 6 septillions kg. Ils ont également déterminé que la masse du noyau de la Terre (2,72 septillions de kg) représente environ 45 % de la masse totale de la planète.

La Terre pèse lourd, donc ! Mais ce n’est rien comparé à notre Galaxie. En combinant les mouvements tridimensionnels de plusieurs de nos galaxies satellites avec des simulations informatiques approfondies, une équipe d’astronomes a récemment pu estimer avec précision la masse de la Voie lactée : 0,96 billion de masses solaires. En sachant que le Soleil présente une masse de 1,989 1 × 10³⁰ kg. On vous laisse faire le calcul (mais vous risquez d’avoir mal à la tête). Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here