La roue du Dharma est un Ashtamangala, ou l’un des  » Huit Symboles Auspicieux « , un ensemble de symboles sacrés trouvés dans les religions indiennes. Bien que la roue du Dharma se trouve aussi dans l’hindouisme et le jaïnisme, elle est surtout connue comme un symbole bouddhiste.

Connu aussi sous le nom de Dharmachakra, la roue du Dharma dans le bouddhisme est un symbole important qui représente les enseignements du Bouddha. Le symbolisme de la roue, cependant, peut être interprété de différentes manières.

La roue de la loi

Le mot ‘dharma’ peut être traduit par ‘loi’, et par conséquent, la roue du Dharma peut être considérée comme la roue de la loi. Ce symbole bouddhiste bien connu a pu avoir ses origines dans l’hindouisme, comme le dieu Vishnu qui est représenté généralement comme portant une roue / un disque. Dans l’hindouisme, la roue / disque est considérée comme une arme puissante capable de conquérir les passions et les désirs.

Symbole bouddhiste de la roue du Dharma

La Roue d’un Chariot

La roue du Dharma est également décrite comme étant la roue d’un chariot, et se compose de trois éléments – le moyeu, la jante, et les rayons. Ces éléments de la Roue du Dharma, cependant, peuvent être représentés de diverses manières. Par exemple, le moyeu peut être un cercle vide, une autre roue, un symbole yin-yang ou trois formes tourbillonnant ensemble. Bien que la roue du Dharma soit communément représentée comme ayant huit rayons, ce n’est pas toujours le cas. Le nombre différent de rayons représente des idées différentes.

La signification de la roue du Dharma

La Roue du Dharma est riche en symbolisme et peut être interprétée de plusieurs façons. Par exemple, la forme de la roue, qui est un cercle, représente la perfection du dharma, ou les enseignements du Bouddha, tandis que les trois composantes (le moyeu, les rayons et la jante) représentent les trois aspects des enseignements bouddhistes qui concernent l’éthique, la sagesse et la concentration.

En tant que centre de la roue, le moyeu symbolise la discipline et la stabilité mentale, qui sont vitales pour la méditation. Les rayons représentent la sagesse et la conscience nécessaires pour dissiper l’ignorance, tandis que le bord représente l’état de conscience nécessaire pour maintenir tout ensemble.

Le Dharmachakra ressemble parfois à une roue de char.

Le noble chemin octuple

La roue du Dharma est le plus souvent représentée comme ayant huit rayons. Ces rayons sont destinés à représenter le Noble Chemin Octuple, qui consiste à conduire en huit pratiques, une personne à la libération du samsara (le cycle de la renaissance). Les roues de Dharma ont rarement quatre rayons, mais quand ceux-ci se produisent, les rayons symbolisent les quatre nobles vérités, ou les quatre dhyanas (une série des états d’esprit cultivés).

Les Roues du Dharma peuvent aussi avoir 10 ou 12 rayons, le premier représentant les dix directions, tandis que le second les Douze Liens d’Origine Dépendante. Certaines Roues du Dharma ont 24 rayons, et représentent à la fois les Douze Liens d’Origine Dépendante et l’inversion de ces liens, ou les 24 qualités que les Bouddhistes doivent rechercher. Enfin, il y a les Roues du Dharma avec 31 rayons, qui représentent les 31 royaumes de l’existence dans la cosmologie bouddhiste.

Un symbole de progrès spirituel

Le Bouddha est aussi connu comme celui qui a  » tourné la roue du Dharma « , et le mouvement de la roue elle-même contient les enseignements du Bouddha. Le tournant de la Roue du Dharma représente la progression spirituelle générée par les enseignements du Bouddha. Le premier tour correspond au sermon du Bouddha au Deer Park à Sarnath, dans lequel il a parlé des Quatre Nobles Vérités. Au cours des deuxième et troisième tours, le Bouddha a introduit les concepts de vide et de compassion, et a dévoilé la philosophie de la nature de Bouddha.

La roue du Dharma a souvent été représentée dans l’art. Une des plus anciennes représentations de la roue du Dharma se trouve sur les piliers érigés par l’empereur Mauryan, Ashoka le Grand. Cette roue, qui a 24 rayons, est également connue sous le nom de Ashoka Chakra, et a été adoptée comme partie intégrante du drapeau indien en 1947. Outre les drapeaux et les emblèmes, la roue du Dharma est également présente sur les bâtiments bouddhistes, tels que le monastère de Jokhang à Lhassa, au Tibet.

Le chakra Ashoka sur le drapeau indien

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here