Les Terriens pourraient utiliser les puissants lasers qu’ils ont déjà mis au point pour tenter d’attirer l’attention de civilisations extraterrestres, estiment des chercheurs du MIT.

«Difficile, mais possible»: une équipe de chercheurs de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT) a proposé une nouvelle option pour établir le contact avec les civilisations extraterrestres. Selon leur étude publiée dans The Astrophysical Journal, les puissants lasers déjà en exploitation sur Terre pourraient être utilisés pour attirer l’attention des aliens.

«Les lasers et télescopes existants sont capables de générer des signaux différents des impulsions de lumière naturelle à des distances de centaines d’années-lumière de la Terre. Cela pourrait nous permettre d’échanger des informations avec les extraterrestres à une vitesse de quelques centaines de bytes en seconde», estime James Clark, l’un des auteurs de l’étude.

Ces dernières années, des équipements ultrasophistiqués tels que le télescope Kepler ou le spectrographe HARPS ont permis aux astronomes de découvrir des milliers d’exoplanètes, dont plusieurs se trouvent dans des zones potentiellement habitables de leurs systèmes solaires, bien qu’aucun signe de vie n’ait jamais été détecté sur ces objets.

À l’heure actuelle, plus de 70 projets internationaux sont regroupés au sein du programme SETI ayant pour vocation de repérer des ondes électromagnétiques émises par des civilisations extraterrestres étant entrées dans le stade industriel, technologique et scientifique.

Au début de l’année 2018, les chercheurs Michael Hippke et John G.Learned avaient prévenu qu’un éventuel message envoyé aux Terriens par des extraterrestres serait difficile à «décontaminer». Il serait donc plus sûr de le détruire sans le déchiffrer, estimaient-ils alors. Source

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here