Dmitry Rogozin, directeur de l’agence spatiale Roscomos, révélait il y a quelques jours dans un récent entretien l’intention des Russes d’aller vérifier si les Américains ont bien posé le pied sur la Lune en 1969.

Pour beaucoup encore, le premier pied posé par l’Homme sur la Lune reste un canular. Selon eux, la NASA – et par extension le gouvernement américain – aurait alors comploté pour simuler cet exploit extraordinaire dans le but de battre (pour une fois) les Russes dans la course à l’espace. Et cette hypothèse à la dent dure. Selon le Pew Research Center7 % des Américains disent que les astronautes d’Apollo 11, Neil Armstrong et Edwin « Buzz » Aldrin, ne sont jamais allés sur la Lune en juillet 1969. En Russie, ce pourcentage grimpe à 57 %, selon un récent sondage du Centre d’étude de l’opinion publique (VTsIOM).

La Russie prête à tout vérifier

Il faut bien avouer que côté russe, les responsables n’aident pas. Dmitry Rogozin par exemple, qui dirige l’agence spatiale Roscosmos, n’hésite pas à nourrir la rumeur. Interrogé sur le fait de savoir si la NASA avait ou non réellement atterri sur la Lune en 1969 lors d’un récent entretien filmé avec le président moldave Igor Dodon, le responsable s’est notamment dit prêt à vérifier l’information.

L’agence russe compte en effet survoler la Lune en 2030 à la recherche de preuves attestant que les Américains y ont réellement planté un drapeau le 20 juillet 1969. « Nous nous sommes fixé cet objectif de voler et de vérifier s’ils y sont allés ou non », a notamment déclaré Dmitry Rogozin.

La Russie compte en effet atterrir sur la surface de la Lune dans les deux prochaines décennies, dans le but d’y installer une base permanente. Une installation qui pourrait d’ailleurs être gérée depuis la Terre grâce à des robots avatars présents sur place. « Nous parlons de créer une base à long terme, qui ne serait pas constamment occupée », expliquait en effet il y a quelques jours l’administrateur interrogé par l’agence de presse officielle RIA Novosti. « La base sera principalement gérée par des systèmes robotisés, des avatars chargés d’exécuter des tâches sur la surface de la Lune ».

L’empreinte de pas de Buzz Aldrin sur la Lune Crédits : NASA

Apollo 11

Concernant l’équipage d’Apollo 11, rappelons que celui-ci était composé de trois astronautes : Neil Armstrong, commandant de la mission et pilote du module lunaire, accompagné de Buzz Aldrin – et Michael Collins, pilote du module de commande. Seuls Armstrong et Aldrin ont réalisé l’alunissage pendant que Michael Collins restait en orbite. Les deux astronautes auront au total séjourné 21 heures et 36 minutes à la surface de la Lune, dont une unique sortie extra-véhiculaire de 2 heures et 31 minutes. Source

(Re) vivez dans les conditions de l’époque le premier pas posé par l’Homme sur la Lune :

6 Commentaires

  1. Bien sur que non’ les américains n’ont jamais été sur la lune, quand on voit le ridicule petit engin qui aurait aluni et serait ensuite reparti et qu,on voit aujourd’hui toute la technologie nécessaire pour faire atterrir un engin sur mars, technologie qui n’en était qu’à ses balbutiements en 1969 … tout simplement techniquement IMPOSSIBLE

  2. Une seule question à se poser : au nom de quoi devrions-nous croire que ce qu’il y a sur une photo ou un film est VRAI ? Qui d’entre tous les anonymes de la terre, mateurs fascinés du grand cinéma hollywoodien quotidien peut affirmer avoir vu, de ses propres yeux, vu ce qu’on lui assure être vrai ?

    Tout comme les informations quotidiennes, télé, radio et autres médias à images et sons consciencieusement mises en scène, devraient être prises comme authentiques ?? Mais au nom de quoi ?

    Croyons en ce que nous voyons et vivons directement, en vrai, dans notre petit environnement… le reste n’est qu’un bla bla, un conte, une énorme histoire entretenue quotidiennement pour nourrir les masses et les entretenir dans une gigantesque illusion pathétique.

    Un seul conseil à tous : simplement, réveillez-vous.

  3. tous les voyages sur la lune ont été fait sous le mandat de Nixon. Rien avant rien apres.
    La nasa a « perdu » les films originaux des missions apollo. Aucune expertise possible.
    Des dizaines d’anomalies de lumiere d’ombre sur les photos.
    Les appareils photos utilisé sont standard. Sur la lune il fait entre -90 et +110°
    Les péllicules photos aurait du se voiler. Les astronautes mourir de froid ou de chaud.

    et puis tout simplement… personne n’y est retourné depuis 50 ans.
    Pour une raison simple, expliquée pour le voyage sur Mars, les radiations dans la ceinture de Van Alen sont mortelles, et il n’y aucune protection qui existe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here