Oumuamua, un bolide en forme de cigare repéré en 2017 pendant sa traversée du système solaire, pourrait peut-être, éventuellement, sous conditions… avoir été envoyé par des extraterrestres, ont suggéré deux chercheurs d’Harvard dans un article scientifique vivement critiqué.

Oumuamua a été repéré par le télescope Pan-STARRS1 à Hawaï, d’où son nom, qui signifie « messager » en hawaïen. Il mesure environ 400 mètres de longueur et 40 de largeur, et a été traqué par plusieurs télescopes, en sa qualité de premier objet détecté venant d’un autre système stellaire.

Après avoir été qualifié d’astéroïde, une équipe de l’Agence spatiale européenne a estimé en juin qu’il s’agissait plus probablement d’une comète (avec des glaces qui se transforment en gaz près du Soleil).

Un « scénario exotique », selon les propres mots des auteurs du nouvel article, serait que « Oumuamua pourrait être une sonde totalement opérationnelle envoyée volontairement près de la Terre par une civilisation extraterrestre », écrivent-ils dans un article qui sera publié le 12 novembre dans la revue Astrophysical Journal Letters. L’idée a rapidement enflammé Twitter et la communauté scientifique.

La raison justifiant cette hypothèse est que Oumuamua se déplace à une vitesse plus rapide qu’attendu. L’accélération excessive pourrait s’expliquer par la pression des radiations solaires, ou « voile solaire ». Mais selon les deux chercheurs, d’Harvard, cela n’est possible que pour des corps célestes « qui ont une grande surface et sont très fins, ce qui n’existe pas dans la nature ».

D’où le recours à une autre explication: c’est une sonde propulsée.

– On ne saura jamais –

Mais des scientifiques avaient rejeté cette théorie peu après la découverte. Aucun signal artificiel n’a été trouvé venant du corps.

« Comme beaucoup de chercheurs, j’aimerais beaucoup qu’il existe une preuve irréfutable de vie extraterrestre, mais ce n’est pas le cas », a dit à l’AFP mardi Alan Fitzsimmons, astronome à la Queens University, à Belfast.

« Il a déjà été démontré que les caractéristiques observées de l’objet sont cohérentes avec celles d’un corps similaire à une comète et éjectée d’un autre système stellaire », dit-il.

Il ajoute: « certains arguments de leur étude se fondent sur des chiffres qui contiennent beaucoup d’incertitude ».

Katie Mack, astrophysicienne à l’Université North Carolina State, n’est pas non plus d’accord.

« Il faut bien comprendre que pour les scientifiques, l’idée la plus folle est toujours publiable, du moment qu’il existe une chance infime qu’elle ne soit pas fausse », a-t-elle écrit sur Twitter. « Même les auteurs n’y croient probablement pas eux-mêmes ».

L’AFP a posé la question à l’un des deux auteurs.

« Je ne dirais pas que je +crois+ qu’il ait été envoyé par des extraterrestres », répond Shmuel Bialy, postdoctorant en astrophysique à Harvard. « Car je suis un scientifique, pas un croyant. Je me fonde sur des preuves afin de trouver des explications physiques possibles à des phénomènes observés ».

L’autre auteur, Avi Loeb, chef du département d’astronomie d’Harvard, a expliqué à NBC que l’humanité pourrait ne jamais savoir, car Oumuamua s’éloigne de la Terre et ne reviendra pas.

« Il est impossible de deviner le but d’Oumuamua sans plus de données ». Source AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here