Le plus gros diamant jamais découvert en Amérique du Nord a été découvert en octobre, a annoncé la société minière canadienne Dominion Diamond Mines dans un communiqué publié jeudi.

Pesant 552 carats, le diamant jaune a été récupéré à la mine de diamants Diavik, située dans le nord du Canada, à environ 217 Kilomètres au sud du cercle polaire arctique.

Bloomberg News rapporte que les plus grandes pierres précieuses se trouvent généralement dans les mines d’Afrique australe, et que cette découverte est la septième plus importante de ce siècle.

La pierre a apparemment la taille d’un œuf de poule, selon Bloomberg News.

Selon Dominion Diamond Mines, la pierre établissant le record a été trouvée en octobre. On dit que la trouvaille pèse plus du double du poids de la dernière pierre qui a établi un record.

« Les marques d’abrasion à la surface de la pierre témoignent du chemin difficile qu’elle a parcouru au cours de sa récupération, et le fait qu’elle demeure intacte est remarquable « , peut-on lire dans le communiqué.

Dominion Diamond Mines, qui qualifie la pierre précieuse d' » étonnante « , note que le précédent record nord-américain était détenu par le Diavik Foxfire – un diamant de 187,7 carats de qualité gemme ( GEM : Rare et très pure. La meilleure qualité ) récupéré dans la même mine par le Groupe Rio Tinto.

Cette pierre a été exposée au Smithsonian en 2016 à côté du célèbre Diamant Hope.

Le Diavik Foxfire a ensuite été transformé en une paire de boucles d’oreilles jaunes, qui se sont vendues plus de 1,5 million de dollars, selon Bloomberg News. Cette pierre pèse environ un tiers du poids de la nouvelle pierre précieuse de taille record.

En 2015, un diamant de 1 111 carats a été découvert dans une mine du Botswana. De la taille d’une paume humaine, il se classait au deuxième rang après le diamant Cullinan de 3106 carats, découvert en 1905 en Afrique du Sud.

Parce qu’il est encore en cours d’évaluation, la valeur ultime de ce diamant n’a pas été déterminée, d’après le communiqué. Il ne sera pas vendu dans sa forme brute et sera bientôt poli.

« La couleur et la texture du diamant sont un exemple unique du chemin que les diamants naturels parcourent depuis leur formation jusqu’à ce que nous les déterrons « , a déclaré Kyle Washington, président de Dominion Diamond Mines, dans son communiqué.

La société possède 40 % de la mine de diamants Diavik.

Regardez comment ils détruisent la planète pour leurs petits cailloux (mine de diamants Diavik)

Source 

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens

Voir aussi : La malédiction du diamant hope

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here