Cliquez sur l'image pour zoomer et voir les étoiles =)

Cela a pris un peu plus de temps que prévu, mais au dire de tous, la sortie dans l’espace de mardi a été un succès.

Vers 11 h ET (16 h UTC), les cosmonautes de la Station spatiale internationale (ISS) Oleg Kononenko et Sergei Prokopyev ont entrepris une sortie dans l’espace qui devrait durer environ six heures. Le but : examiner le trou dans la capsule Soyouz qui, selon certains, aurait pu être un acte de sabotage.

Cinq heures plus tard, les deux hommes ont finalement eu leur premier aperçu du trou, et moins de trois heures plus tard, ils étaient de retour à l’intérieur de l’ISS.

Selon un rapport de l’Associated Press, Kononenko et Sergei ont passé les quatre premières heures de leur sortie dans l’espace de l’ISS à se rendre sur le site du trou, couvrant une distance d’environ 30 mètres (100 pieds).

Puis, à l’aide d’un couteau et de longues cisailles, ils ont consacré plus d’une heure à enlever un morceau d’isolant de 25 cm sur 25 cm sur l’extérieur du Soyouz. Le but des travaux était d’exposer la coque externe de la capsule.

Enfin, les cosmonautes ont pu voir le trou, qui mesurait environ 2 millimètres (un dixième de pouce) de diamètre. Contrairement à la vue du trou depuis l’intérieur du Soyouz, qui portait ce qui semblait être des marques de forage à proximité, de l’extérieur, le trou ressemblait simplement à un minuscule point noir – pas de marques de forage.

Cliquez sur l’image pour zoomer

Le trou depuis l’intérieur du Soyouz avant et après colmatage

Les cosmonautes ont prélevé des échantillons près de l’emplacement du trou avant de réparer l’isolant et de retourner à la station spatiale, environ huit heures après le début de leur sortie dans l’espace de l’ISS.

Les échantillons recueillis par Kononenko et Sergei retourneront sur Terre à bord du Soyouz lorsqu’il se détachera de l’ISS le 19 décembre.

La partie de la coque percée se détachera de la capsule avant qu’elle ne rentre dans l’atmosphère terrestre. Cela signifie que les échantillons, ainsi que toute photo ou preuve vidéo, pourraient bien être les seuls indices dont disposent les enquêteurs sur l’origine de ce trou mystérieux dans l’ISS.

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

1 COMMENTAIRE

  1. On se rend compte que c’est un trou de perceuse, avec un œil d’ingénieur expérimenté.
    En plus manié par un manche, qui n’a pas pensé à pointer la tôle d’aluminium avant pour guider la mèche !
    Certainement un technicien très qualifié de HollywoodNasa & Co qui à ripé avant de faire le trou.

    Pourquoi relayer des informations douteuses, je vois pas le rapport avec le nom du site

Répondre à bob Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here