La Grande Pyramide de Gizeh (connue aussi sous le nom de Pyramide de Khéops) est l’une des sept merveilles de l’Ancien Monde et la seule qui reste aujourd’hui. La Grande Pyramide est la plus ancienne et la plus grande des trois pyramides de Gizeh, les deux autres appartenant aux pharaons Khéphren et Mykérinos.

Bien que la Grande Pyramide ait survécu jusqu’à ce jour, elle n’a pas échappé aux intempéries et a un aspect radicalement différent de ce qu’elle était quand elle a été récemment achevée.

La Grande Pyramide de Gizeh.

Construction de la pyramide

On estime la pyramide à 2,4 millions de blocs de pierre, dont chacun a dû être taillé avant de pouvoir être utilisé pour la construction de la pyramide. Le noyau de la Grande Pyramide se compose principalement de blocs bruts de calcaire qui ont été extraits sur le plateau de Gizeh.

Ce calcaire, cependant, est de faible qualité et a une couleur jaune brunâtre. Dans la Grande Pyramide se trouve la chambre centrale, qui contenait le sarcophage du pharaon. Pour la construction de la chambre, du granit rose-rougeâtre a été utilisé, car il pouvait supporter le poids des blocs de pierre au-dessus de lui.

Une entrée de la Pyramide.

A l’origine, la Grande Pyramide était couverte de blocs de calcaire provenant de Tura, à environ 129 km (80 miles) de là, de l’autre côté du Nil. Ces pierres de revêtement* ( cuvelage* ) servaient à recouvrir le calcaire jaune brunâtre qui servait à la construction de la pyramide. De plus, le calcaire de Tura a rendu la Grande Pyramide d’un blanc éclatant, ce qui l’aurait rendue très visible, même de loin.

L’une des pierres de revêtement la Grande Pyramide (vers 2570 ans avant JC), dont la plupart ont été enlevés au cours du Moyen-Âge. Ce bloc a été trouvé dans les décombres entourant la pyramide.

La fin du mythe : Plus de blanc éblouissant

Aujourd’hui, cependant, la Grande Pyramide n’est plus d’un blanc éclatant, car les blocs de calcaire de Tura ont été enlevés au Moyen Âge. Au cours du 14ème siècle, un tremblement de terre massif a détaché de nombreuses pierres de l’enveloppe extérieure. Les pierres délogées ont été prises par le sultan bahreïni An-Nasir Nasir-ad-Din al-Hasan en 1356 pour construire des mosquées et des forteresses au Caire voisin.

Les pierres de revêtement qui restaient sur la Grande Pyramide ont continué à s’effondrer au cours des siècles suivants, laissant des tas de gravats à la base du monument. Celles-ci ont été enlevées lors de l’excavation du site. Néanmoins, de nombreuses pierres de revêtement recouvrant la base de la pyramide ont été laissées sur place et peuvent encore être vues aujourd’hui.

Des pierres de cuvelage blanches sont encore visibles près du sommet de la pyramide de Khéphren.

Quand la Grande Pyramide a-t-elle été construite ?

La grande pyramide de Gizeh est considérée par la majorité des archéologues comme ayant été construite sous le règne de Khéops, le deuxième pharaon de la quatrième dynastie de l’Egypte ancienne. Les précurseurs de la Grande Pyramide se trouvent au début de la période dynastique. Pendant ce temps, on pense que les tombes royales ont été construites dans le sol et couvertes d’un type de monument connu sous le nom de « mastaba« .

Il s’agissait de structures rectangulaires, à toit plat et aux côtés inclinés vers l’intérieur, construites en briques crues. La première pyramide a été construite par Djoser, le fondateur de la troisième dynastie, à Saqqara, bien que l’âge de toutes les pyramides reste un sujet de discorde. La Pyramide de Djoser, aussi connue sous le nom de Pyramide à degrés, se compose de six mastabas de taille décroissante et son design a été attribué à Imhotep.

Diagramme de la Grande Pyramide, 1893. La ligne intérieure indique le profil moderne (1893) de la pyramide ; la ligne extérieure indique le profil original.

Les pharaons de la troisième dynastie ont tenté de construire des pyramides à degrés

Les pharaons de la troisième dynastie suivirent l’exemple de Djoser et se construisirent des pyramides à degrés. Cependant, elles n’ont pas été achevées, peut-être en raison de la brièveté relative de leur règne. C’est sous la quatrième dynastie que fut construite la première  » vraie  » pyramide, c’est-à-dire celle aux côtés lisses. C’est la Pyramide Rouge de Dahchour, connue aussi sous le nom de Pyramide du Nord.

La Pyramide Rouge a été construite par Snéfrou, le fondateur de la quatrième dynastie, et est ainsi nommée en raison de ses blocs de calcaire rouge. D’ailleurs, Snéfrou a également été le constructeur de la pyramide de Bent qui se trouve également à Dahshur. Cette pyramide a une inclinaison de 54° à sa base, qui se rétrécit à 43° vers le haut, lui donnant ainsi un aspect courbé. On croit généralement qu’il s’agit de la forme transitoire entre la pyramide à degrés et la véritable pyramide.

La Pyramide Rouge à Dahshur.

Le mystère de la construction de la Grande Pyramide

La Grande Pyramide a été construite par le successeur de Snéfrou, Khéops. Avant la construction de cette pyramide, la Pyramide Rouge était la plus grande pyramide égyptienne (elle reste la troisième plus grande, après celles de Khéops et de Khéphren). L’un des mystères entourant la Grande Pyramide est la façon dont elle a été construite. Diverses théories concernant les techniques utilisées pour construire la pyramide ont été avancées au fil du temps, bien qu’il n’y ait pas encore de consensus quant à la façon dont cette merveille antique a été construite réellement.

L’âge d’or des pyramides égyptiennes

Les règnes de Khéops, Khéphren et Mykérinos sont considérés comme l’âge d’or des pyramides égyptiennes. Pendant les cinquième et sixième dynasties suivantes, des pyramides ont continué à être construites, bien qu’un déclin dans la qualité et l’échelle soit évident. Le dernier des grands constructeurs de pyramides fut Pépi II, dont la pyramide fut construite à Saqqara.

Plusieurs années après la mort de Pépi II, l’Ancien Empire s’effondra, et une période d’instabilité connue sous le nom de Première Période Intermédiaire s’ensuivit. Bien que des pyramides aient été construites par des pharaons plus tardifs, elles n’étaient certainement pas aussi grandes que celles construites sous l’Ancien Empire.

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens

Source

Voir la catégorie : Egypte 

Voir la page : Catégories 

1 COMMENTAIRE

  1. Les 2.4 millions de blocs sont en béton antique, ils s’effritent à cause de l’age et en prime il y a des hiéroglyphes qui montre comment ils faisaient leur béton en écrasant de la pierre etc, puis ensuite en réalisant un coffrage entouré de tissus humide afin de décoffrer facilement, ces traces existent encore sur les blocs en dessus de 30m (hauteur des tempêtes de sable qui ont polis supprimés ces les traces de tissus sur les blocs du bas)
    On voit également que chaque bloc est constitué de plusieurs parties de couleurs différentes (le béton préparer en petite quantité, qui n’avait pas exactement la même couleur)
    Les status sont faite de béton antique et recouverte d’enduit façon marbre, et autres, on voir des status qui pèle leur enduit, (il faut un peu ouvrir les yeux et l’esprit pour le voir et comprendre)
    C’est pas parce que c’est fait il a y longtemps qu’ils étaient idiots, ils étaient nettement en avance sur tout ce que nous connaissons aujourd’hui !
    Probablement que aucun bloc n’a été trainés au sol…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here