Le svastika ( croix gammée ) est un symbole qui a été utilisé par l’un des hommes les plus haïs sur Terre, un symbole qui représente le massacre de millions de personnes et une des guerres les plus destructrices sur Terre. Mais Adolf Hitler n’a pas été le premier à utiliser ce symbole. En fait, il a été utilisé comme un symbole puissant des milliers d’années avant lui, à travers de nombreuses cultures et continents.

Pour les hindous et les bouddhistes de l’Inde et d’autres pays asiatiques, la croix gammée a été un symbole important pendant des milliers d’années et, à ce jour, on peut encore le voir en abondance – sur les temples, les autobus, les taxis et sur la couverture des livres. Il a également été utilisé dans la Grèce antique et se trouve dans les vestiges de l’ancienne ville de Troie, qui existait il y a 4.000 ans.

Les anciens druides et les Celtes ont également utilisé ce symbole, qui se retrouve dans de nombreux artefacts qui ont été découverts. Il a été utilisé par les tribus nordiques et même les premiers chrétiens ont utilisé le Swastika comme l’un de leurs symboles, y compris les chevaliers teutoniques, un ordre militaire médiéval allemand, qui est devenu un ordre purement religieux catholique. Mais pourquoi ce symbole est-il si important et pourquoi Adolf Hitler a-t-il décidé de l’utiliser ?

Le svastika ou swastika , mot sanskrit dérivé de su (« bien ») et de asti (« il est »), « bien-être », « bonne existence  », et « bonne chance ». Cependant, il est également connu sous différents noms dans différents pays – comme « Wan » en Chine, « Manji » au Japon, « Fylfot » en Angleterre, « Hakenkreuz » en Allemagne et « Tetraskelion » ou « Tetragammadion » en Grèce.

Un érudit sanskrit, P. R. Sarkar, en 1979, a dit que le sens profond du mot est  » victoire permanente « . Il a également dit que, comme tout symbole, il peut avoir une signification positive et négative selon la façon dont il est dessiné. Ainsi, dans l’hindouisme, le svastika de droite est un symbole du Dieu Vishnu et du Soleil, tandis que le svastika de gauche est un symbole de Kali et de Magie. La double signification des symboles est courante dans les traditions anciennes, comme par exemple le symbole du pentagramme (étoile à cinq branches), qui est considéré comme négatif lorsqu’il pointe vers le bas, et positif lorsqu’il pointe vers le haut.

Le premier svastika a été découvert à Mezine, en Ukraine, sur une figurine en ivoire datant de 12 000 ans, et l’une des premières cultures à avoir utilisé le svastika était une culture néolithique en Europe du Sud, dans la région qui est maintenant la Serbie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, appelée la culture Vinca, qui remonte à environ 8 000 ans.

Svastika de Mezine

Dans le bouddhisme, le svastika est un symbole de chance, de prospérité, d’abondance et d’éternité. Il est directement lié à Bouddha et peut être trouvé sculpté sur des statues sur la plante des pieds et sur son cœur. On dit qu’il contient l’esprit de Bouddha.

Sur les murs des catacombes chrétiennes de Rome, le symbole du Svastika apparaît à côté des mots « ZOTIKO ZOTIKO » qui signifie « Vie de la Vie ». On peut aussi le trouver sur les ouvertures des fenêtres des mystérieuses églises Lalibela en Éthiopie, et dans diverses autres églises à travers le monde.

Fenêtre de l’église rupestres, Lalibela, Éthiopie. Site du patrimoine mondial de l’UNESCO
Svastika Phénicienne

Dans les mythes nordiques, Odin est représenté en train de traverser l’espace comme un disque tourbillonnant ou un svastika regardant vers le bas à travers tous les mondes. En Amérique du Nord, la croix gammée était utilisée par les Navajos. Dans la Grèce antique, Pythagore utilisait le svastika sous le nom de ‘Tetraktys’ et c’était un symbole reliant le ciel et la terre, avec le bras droit pointant vers le ciel et son bras gauche vers la terre.

Svastika Navajo

Il a été utilisé par les Phéniciens comme symbole du Soleil et c’était un symbole sacré utilisé par les prêtresses.

Le svastika, symbole du soleil phénicien, sur la pierre phénicienne Craig-Narget en Écosse et sur la robe d’une grande prêtresse phénicienne.

Comment et pourquoi tant de pays et de cultures différents, à travers de nombreuses époques, ont-ils utilisé le même symbole et apparemment avec le même sens ?

Il est ironique et malheureux qu’un symbole de vie et d’éternité considéré comme sacré pendant des milliers d’années soit devenu un symbole de haine.

Le Svastika : Un symbole multiculturel 

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens

Source

Voir aussi :

L’ancien secret du svastika et l’histoire cachée de la race blanche (partie 1)

L’ancien secret du svastika et l’histoire cachée de la race blanche (Partie 2)

L’ancien secret du svastika et l’histoire cachée de la race blanche (Partie 3)

L’ancien secret du svastika et l’histoire cachée de la race blanche (Partie 4)

L’ancien secret du svastika et l’histoire cachée de la race blanche, suite (Partie 5)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here