L’Ordre des Frères de la Maison allemande de Sainte Marie à Jérusalem (communément appelé Ordre Teutonique) est un ordre militaire fondé en Terre Sainte pendant les Croisades. L’Ordre Teutonique a été créé à l’origine comme hospice pour fournir des soins aux pèlerins.

Il ne fallut pas longtemps, cependant, pour que l’ordre suive les traces des Templiers et des Hospitaliers et se militarise. Bien que moins influent que ces ordres en Terre Sainte, l’Ordre Teutonique a réussi à créer un état monastique indépendant le long de la mer Baltique pendant les Croisades du Nord. L’Ordre Teutonique existe encore aujourd’hui, bien qu’il s’agisse d’une organisation caritative plutôt que militaire.

Les Origines de l’Ordre Teutonique

Les origines de l’Ordre Teutonique remontent au milieu du 12ème siècle. En 1143, le pape Célestin II ordonna aux Hospitaliers de prendre la direction de l’hôpital allemand de Jérusalem. Cet hôpital avait été créé pour accueillir les pèlerins et les croisés d’Allemagne qui ne parlaient ni français (la langue locale) ni latin. Bien que l’hôpital devait être géré par les Hospitaliers, le prieur et les frères des hôpitaux eux-mêmes devaient être des Allemands. Cet arrangement a permis à la tradition d’un institut religieux allemand de se développer en Terre Sainte.

Tannhäuser, Minnesinger et poète allemand, en habit des Chevaliers Teutoniques, du ‘Codex Manesse’.

Jérusalem tomba en 1187, et la première contre-attaque importante des croisés contre les musulmans fut le siège d’Acre, qui commença deux ans plus tard. C’est au cours de ce siège que des commerçants de Lübeck et de Brême, inspirés par l’hôpital allemand, ont décidé de diriger un hôpital de campagne pour la durée du siège. Acre tomba aux croisés en 1191, et l’année suivante l’hôpital de campagne, qui constituait le noyau du nouvel ordre teutonique, fut reconnu par le pape, et les moines reçurent la Règle augustinienne. En 1198, l’Ordre Teutonique devint un ordre militaire.

L’influence des chevaliers teutoniques

En 1220, les chevaliers achètent Montfort (Starkenberg), un château au nord-est d’Acre, et y installent leur siège. Le château fut tenu par l’ordre teutonique jusqu’en 1271, date à laquelle il tomba aux mains des Mamelouks. Le prestige des Chevaliers Teutoniques augmenta sous Hermann von Salza, le quatrième Grand Maître de l’Ordre Teutonique, et un ami proche du Saint Empire Romain Frédéric II. Lorsque l’empereur fut couronné roi de Jérusalem en 1225, les chevaliers teutoniques l’escortèrent à l’église du Saint-Sépulcre, et le grand maître lut la proclamation de l’empereur en français et en allemand. Néanmoins, les Chevaliers Teutoniques n’ont pas eu autant d’influence que les Templiers et les Hospitaliers de Terre Sainte.

Hermann von Salza, le quatrième Grand Maître de l’Ordre Teutonique.

Au lieu de cela, l’ordre teutonique a eu un impact beaucoup plus grand sur l’Europe, en particulier dans la région le long de la mer Baltique, où ils ont établi un état monastique indépendant pendant les croisades du Nord. En 1211, le roi de Hongrie, André II, invita un groupe de chevaliers teutoniques à défendre sa frontière transylvanienne contre les incursions des raids nomades. Les chevaliers ont reçu le district du Burzenland pour servir de base. Bien qu’on leur ait accordé une relative autonomie, les chevaliers teutoniques se sont vus interdire de construire des fortifications de pierre, car les Hongrois craignaient que leur puissance ne devienne excessive et interfère dans la politique du royaume. Les ordres d’André furent ignorés, mais en raison de l’efficacité de l’ordre, le roi décida de les tolérer. Cependant, à la longue, les chevaliers devinrent si puissants que les nobles hongrois devinrent mécontents, ce qui entraîna l’expulsion des chevaliers en 1225.

Sous la Souveraineté du Pape

De Hongrie, les Chevaliers Teutoniques se sont déplacés vers la Baltique, où une nouvelle opportunité s’est présentée. En 1217, le pape Honorius III avait appelé à une croisade contre les Prussiens païens, et l’un des dirigeants qui ont répondu était Konrad I, le duc de Masovia. En 1225, les Prussiens avaient pris le dessus et faisaient des raids de l’autre côté de la frontière nord de la Masovie. En 1226, Konrad fit appel aux Chevaliers Teutoniques pour qu’ils lui viennent en aide. von Salza voyait la Prusse comme un terrain d’entraînement parfait pour ses chevaliers en vue d’autres croisades contre les musulmans en Terre Sainte. Mais le grand maître avait aussi appris de son erreur en Hongrie et avait pris des précautions pour éviter qu’elle ne se reproduise.

Frédéric II permet à l’ordre d’envahir la Prusse’

En conséquence, la Bulle d’Or de Rimini a été obtenue du Saint Empereur Romain. Sous le bulle, l’empereur reconnaît à l’ordre la propriété des terres qui lui ont été concédées par Konrad, ainsi que des territoires qu’il a conquis des Prussiens. L’ordre obtint également la Bulle d’or de Rieti du pape, qui les plaça sous la souveraineté du pape, plutôt que sous celle d’un souverain séculier.

Changements dans l’ordre teutonique

En environ un demi-siècle, la Prusse a été conquise par les chevaliers et est devenue partie intégrante de l’Etat de l’Ordre Teutonique. Cet état monastique dura jusqu’en 1525, et durant ses trois siècles d’existence, il joua un rôle important dans la politique de la région.

Chevalier Teutonique entrant dans le château de Malbork / Entrée des chevaliers dans le Marienburg (1884)

Le déclin de cet état monastique commença au XVe siècle, lorsqu’ils furent définitivement vaincus par une armée polono-lituanienne lors de la bataille de Grunwald en 1410. L’ordre fut encore affaibli par des conflits internes et les Prussiens commencèrent à se révolter contre l’ordre. En 1525, l’Ordre perdit toutes ses terres prussiennes, marquant la fin de l’Etat de l’Ordre Teutonique. Cependant, ils possédaient encore des terres au sein du Saint Empire romain.

Bataille de Grunwald

Les chevaliers ont continué à jouer un rôle militaire dans le Saint Empire romain jusqu’en 1809, date à laquelle l’ordre a été dissous par Napoléon. Néanmoins en 1929, l’ordre teutonique survécut en Autriche et devint un ordre religieux purement spirituel. Lorsque l’Autriche a été annexée par l’Allemagne nazie, l’ordre a été aboli, bien qu’il ait survécu en Italie. Après la guerre, l’Ordre Teutonique a été reconstitué en Allemagne et en Autriche et, à la fin des années 1990, il a été transformé en une organisation caritative.

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens

1 COMMENTAIRE

  1. Il y a un très bon film Polonais qui raconte l’histoire des chevaliers teutoniques mais qui est impossible à trouver : Les Chevaliers teutoniques (Krzyżacy) est un film polonais réalisé par Aleksander Ford, sorti en 1960.
    Ce film sortit le 15 juillet 1960 en Pologne pour célébrer le 550e anniversaire de la Bataille de Grunwald.
    Si quelqu’un a des infos, je suis preneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here