La sonde InSight, envoyée sur Mars par la NASA, a fait son premier selfie sur la Planète rouge avec une caméra fixée à son bras robotique afin d’aider les scientifiques à choisir un lieu de forage.

Faire des selfies est une tendance de notre époque, que ce soit sur Terre ou ailleurs. La sonde InSight a fait son premier selfie sur la Planète rouge, comme l’indique le Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

La sonde s’est elle-même prise en photo, à l’aide d’une caméra fixée à son bras robotique. Cette image aidera les scientifiques à choisir un lieu de forage.

Cliquez sur l’image pour zoomer

«L’absence presque complète de grosses pierres, de collines et de fosses à proximité d’InSight signifie que nos instruments ne sont pas en danger. Si nous n’étions pas sur Mars, cet endroit aurait semblé très ennuyeux pour tout le monde, mais nous sommes très heureux d’avoir pu nous poser sur un aussi bon endroit», a déclaré Bruce Banderdt, responsable de la mission InSight à la NASA.

Prochainement, un sismographe sera installé sur la surface martienne et commencera à récolter des informations sur l’activité tectonique de la Planète rouge.

Plus tôt dans la semaine, la station automatique d’InSight a enregistré et envoyé sur Terre les sons du vent martien.

La mission InSight (Exploration interne par les sondages sismiques, la géodésie et les flux thermiques, en français) est une mission d’exploration de la planète Mars développée par l’agence spatiale américaine, la NASA, qui a décollée le 5 mai 2018 et a atterri à la surface de la planète le 26 novembre de la même année. Cette mission vise à étudier la structure interne de Mars qui partage de nombreuses caractéristiques avec les trois autres planètes rocheuses de notre système solaire. Source

Voir aussi : Écoutez pour la première fois le son des vents martiens

2 Commentaires

  1. Pour du matos hi-tech on reçoit vraiment rien d’intéressant ! De plus soit ils ont un drone sur Mars qui film, soit c’est de l’image de synthèse 3D qui film le Rover
    (se trouvant probablement sur l’ile de Devon…)

  2. Et j’ajouterai surtout…
    Au nom de quoi devrions-nous croire que des photos (!!) puissent dire le réel ??
    Avec les milliards de photos balancées partout, les vidéos et les films, objets parfaitement fictionnels car tous montés, reconstituant une « histoire », au sens d’un conte, on peut fabriquer sans aucun problème les croyances des milliards d’individus. Rien ne nous oblige à prendre toutes ces photos pour la réalité et certainement pas tout le bla bla qui va avec. On raconte des histoires aux peuples depuis des siècles. Se réveiller c’est revenir à la réalité, c’est faire avec ce qui EST autour de soi, palpable et qui fait le présent. Le reste n’est qu’un énorme « story telling » – un énorme Conte pour enfant, pour le dire en bon français. Et en réalité on se contrefout de savoir si les ricains ou les russes ou les européens sont allés sur la lune ou sur mars. La Vie c’est ici et maintenant qu’elle se vit. Mars ne fait rêver personne sauf les pseudos scientifiques et ingénieurs qui gagnent grassement leur vie pour faire joujou avec ce délire d’humain à l’égo surdimensionné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here