Un groupe d’archéologues a découvert que les géoglyphes circulaires situés près des célèbres lignes de Nazca, dans le sud du Pérou, ont probablement été faits par des voyageurs occasionnels empruntant les sentiers de la région.

Les géoglyphes circulaires, découverts en 2016 aux alentours des célèbres lignes de Nazca, sont situés le long d’anciennes voies de transport, suppose Justin Jennings, employé du Musée royal de l’Ontario (Canada) et l’un des chefs de groupe qui étudie le transport de longue distance au Pérou dans la période précédant la colonisation espagnole, selon Live Science.

Les cercles, dont la taille varie de 3 à 55 mètres, auraient pu être construits pendant plusieurs siècles, entre 200 et 1.400 après Jésus-Christ. Les chercheurs ont utilisé des images de drones et d’autres photographies obtenues lors de travaux sur le terrain pour cartographier avec précision la localisation de ces anciens sentiers et de ces géoglyphes.

Selon M.Jennings, les cercles contiennent dans certains cas des poteries brisées ou de petites cachettes de pierres peintes, comme si quelqu’un avait fait une offrande.

À l’origine de ces cercles, peut-être des voyageurs d’antan, qui voyageaient à pied et avec des lamas comme bêtes de somme, et ayant senti le caractère sacré de ces sites, explique M. Jennings.

Selon le chercheur, ces géoglyphes ressemblent aux lignes de Nazca, en ce sens qu’ils ont été créés en déplaçant les sédiments supérieurs du sol. D’ailleurs, ces derniers sont beaucoup plus complexes, car ils représentent des animaux tels que des jaguars et des singes et peuvent atteindre 370 mètres de long. Source

1 COMMENTAIRE

  1. Ben oui… c’est du « sputnik », quoi… « un chercheur affirme que… et bla bla bla »… pardon, mais il y a vraiment des sites où l’on va juste pour se détendre 5 mn, comme on fait un saut à la fête foraine… pas sûr que ce soit flatteur pour les forains qui, eux, font le max pour être efficace en amusement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here