Alors que le secret de la construction de Stonehenge continue à éveiller la curiosité du monde scientifique, des archéologues semblent pouvoir apporter une nouvelle réponse. Selon eux, les tribus peuplant le nord de l’Angleterre utilisaient des cylindres de pierre comme instruments de mesure pour créer des constructions mégalithiques.

Cherchant à élucider l’énigme de la construction de Stonehenge, des archéologues ont trouvé à quoi servaient d’anciens cylindres de pierre âgés de 4.000 à 4.600 ans. Il s’est avéré que les tribus peuplant à l’époque le territoire du nord de l’Angleterre avaient utilisé ces cylindres pour en faire des instruments de mesure pour créer des constructions mégalithiques, dont le célèbre Stonehenge, relate le quotidien Daily Mail.

Les cylindres, couverts de filetage complexe, ont été découverts en 1889 dans le tombeau d’un enfant daté de l’époque néolithique. Ils ont été soigneusement étudiés pendant tout ce temps-là. Cependant ce n’est qu’aujourd’hui que les chercheurs ont déterminé à quoi pouvaient servir ces cylindres.

D’après les archéologues ces cylindres pouvaient être utiles lors de la création de mégalithes, composés de trois pierres dont l’une est posée sur les deux autres.

À l’époque, les gens prenaient des mesures à l’aide d’un cordon enroulé autour des cylindres. Ceci les aidait à utiliser de grandes pierres de la même taille. Source

Voir aussi : Les images de Stonehenge que personne ne veut vous montrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here