Nous vivons aujourd’hui dans un monde très avancé sur le plan technologique, mais ce monde est entouré de nombreux mystères perdus dans un passé lointain.

Il y a des endroits que nous ne pouvons qu’imaginer parce que nous ne les avons jamais vus.

Certains d’entre eux sont engloutis, d’autres se trouvaient dans de puissants tourbillons. Malheureusement, nous en savons très peu sur les bâtisseurs de ces lieux remarquables et énigmatiques. Les mythes et les légendes, y compris les sculptures anciennes, sont parfois notre seul héritage de ces lieux anciens.

1. Shambhala : Terre mystérieuse au Tibet

Nous commençons notre voyage et notre première destination est Shambhala.

Selon la légende, ce lieu est appelé « un lieu nordique de quiétude », et est la source d’un système de sagesse ésotérique appelé Kalachakra ».

Certaines sectes indiennes croient qu’il existe une région au nord de l’Himalaya appelée Kapapapa, où résident des « hommes parfaits ».

Shambhala lui-même est censé être une terre dans ou juste au nord du Tibet, où de nombreux voyageurs ont entendu parler de la tradition des saints hommes :

« Au milieu des hautes montagnes, il y a des vallées fermées insoupçonnées. De nombreuses sources chaudes nourrissent la riche végétation. Beaucoup de plantes rares et d’herbes médicinales sont capables de prospérer sur ce sol volcanique inhabituel.

Shambhala, la terre qui protège les enseignements Kalachakra est difficile à trouver. Qui peut connaître les labyrinthes de ces montagnes ? Explorateur de l’Himalaya, Nicholas Roerich (1874-1947) fut l’un de ceux qui croyaient en l’existence de Shambhala. Beaucoup d’autres ont fait de même et ont même essayé d’atteindre Shambala.

Certains d’entre eux ont disparu à jamais et n’ont jamais trouvé ce royaume fabuleux dont la réalité est autant spirituelle que physique ou géographique.

2. La Lémurie : la patrie de l’humanité

« Lemuria » est le nom d’une île perdue légendaire située dans l’océan Indien et Pacifique. L’île sacrée peut être imaginée comme un morceau de terre de forme triangulaire. En son centre se trouvait l’Australie, sa ligne de base était orientée vers l’Antarctique, et les deux autres côtés étaient parallèles à la côte est de l’Afrique et à la côte ouest de l’Amérique du Sud.

Contrairement à l’Atlantide, certains pensent que ce n’est pas une inondation, mais plutôt des éruptions volcaniques et des incendies souterrains, qui ont causé la fin de la légendaire île de la Lémurie.

La tradition nous dit aussi que certaines tribus lémuriennes ont échappé au cataclysme.

La Lémurie est aussi souvent appelée « Mu ». Le récit le plus connu sur le mystérieux Mu a été présenté par le colonel James Churchward, qui a consacré 50 ans de sa vie à essayer de révéler la véritable histoire de l’île et des anciens hommes.

3. L’Eldorado : La Mythique Cité d’Or

le « radeau d’or de l’Eldorado »

L’Eldorado ( » Le Doré « ) a son origine dans l’Equateur d’aujourd’hui. C’est une ville mythique aux richesses en or incommensurables et comme beaucoup le croient, située quelque part en Amérique du Sud.

Cette merveilleuse cité d’or n’a jamais été trouvée. Cela ne veut pas dire qu’elle n’existe pas. Cependant, trouver quelque chose dans les jungles et les montagnes d’Amérique du Sud n’est pas facile.

A partir du milieu du 16ème siècle, une série d’aventuriers et les conquistadors ont cherché l’Eldorado. Les premiers explorateurs de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud ont découvert des légendes sur l’or et des centaines de figurines en or qui les ont inspirés à poursuivre leurs recherches.

Ils ont rencontré des Indiens locaux qui avaient des ornements abondants faits d’or et même les ustensiles de cuisine étaient faits en or. Tous disaient que l’or venait d’un peuple plus à l’intérieur du pays avec lequel ils commerçaient.

Au fil des siècles, de nombreuses expéditions ont été organisées, de nombreux chercheurs d’or ont disparu pour ne jamais revenir. De nombreuses expéditions fatidiques ont été les premières et les dernières.

Il serait surprenant que les vestiges d’une ville mythique en or, enfouie dans les jungles profondes de l’Amérique centrale et du Sud, ne soient pas un jour mis au jour. En 1969, dans une grotte près d’une ancienne colonie de Muisca, un radeau en or de 18 cm (7 pouces) de long a été découvert. On l’appelle le « radeau d’or de l’Eldorado » (image ci-dessus) et jusqu’à aujourd’hui « Le radeau de la Muisca » est considéré comme le symbole de l’Eldorado.

4. Atlantide : la légendaire métropole détruite il y a des milliers d’années

Selon le philosophe grec Platon (427-347 avant JC), il y a environ 12 000 ans, une civilisation riche et très avancée sur le plan technologique se trouvait à l’ouest des Piliers d’Héraclès – aujourd’hui, le détroit de Gibraltar. Toute la civilisation a disparu sous la mer, ainsi que le continent sur lequel elle se trouvait.

Bien que l’histoire de Platon n’ait aucune source historique ancienne connue, et bien qu’elle ait été fortement critiquée dès le début, l’histoire de l’Atlantide est l’un des mythes les plus célèbres et controversés du monde. Au cours des siècles, de nombreux défenseurs étaient convaincus que l’Atlantide avait vraiment existé.

Les descriptions de cette culture « supérieur » perdue varient considérablement, mais toutes confirment que des conditions paradisiaques, avec une merveille d’architecture et d’ingénierie, régnaient sur l’Atlantide et que leurs habitants avaient des caractéristiques surhumaines. De nombreux lieux de la mythique civilisation perdue de l’Atlantide ont été proposés, mais aucun ne s’est avéré être l’Atlantide historique.

5. Hyperborée : Le pays mystérieux au-delà du Nord

On sait peu de choses sur le continent mystérieux que les anciens Grecs appelaient « Hyperborée ».

Les Grecs parlent d’un peuple appelé les Hyperboréens qui vivent « au-delà du vent du nord ». On dit que le dieu grec du soleil, Apollon, voyageait en Hyperborée chaque année. Apollon aimait visiter ce pays lointain, où le soleil ne se couche jamais pendant six mois. On suppose que le continent hyperboréen était situé dans les régions septentrionales de notre globe.

Il y a aussi des histoires anciennes parmi les peuples de Scandinavie et d’Allemagne qui font référence à un continent disparu appelé « Thulé », dans l’océan Atlantique Nord.

Elle s’étendait jusqu’à l’actuelle calotte glaciaire polaire septentrionale et est maintenant enfouie sous des kilomètres de glace. Les anciens écrivains décrivaient les Hyperboréens, qui habitaient Thulé comme une race grande, blonde et aux yeux bleus. Ils vieillissaient lentement.

Ces gens étaient paisibles et coexistaient en harmonie avec la nature et les animaux. Avant que Thulé ne soit détruit, c’était un endroit chaud et vert.

Source

Traduction : © Le Savoir Perdu Des Anciens

Voir aussi :

Hyperborée : La rivale de l’Atlantide, la terre du Nord et le berceau des dieux

Le Mystère de l’Agartha

1 COMMENTAIRE

  1. Piliers d’Héraclès = colonne d’Hercule
    En vérité il n’y a rien dans l’atlantique, tout est en relation avec l’astrologie et à l’époque des Grecs la constellation d’Hercule est au pôle Nord, l’atlantide veut dire terres séparées par des eaux, C’est donc au Pôle Nord ou Hyperborée dont parle Platon.
    Comme Jésus (Horus…) est une allégorie du Soleil et des 12 mois + 12 Zodiacs + précession des équinoxes… Le mouton de dieu est le soleil dans l’air du mouton…

    Comme ils étaient très avancés, ils avaient des cartes que nous trouvons aujourd’hui avec l’Atlantide au nord en 4 îles et l’Australie sous la glace (avant le déluge, fonte de la glace de l’Australie qui a remonté le niveau de la mer de 50m)

    Il y a Piri Reis ou Monte qui ont également copiés des anciennes cartes et si on les analyse on voit le continent au nord qui se déplace devenant aujourd’hui le Groenland (pays vert autrefois) et des iles sous l’eau au Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here