Un cercueil couvert de l'époque minoenne trouvé à Ierapetra, Crète, Grèce.

La tombe intacte de l’âge du bronze et les squelettes à l’intérieur fourniront aux archéologues, espérons-le, des informations sur la mystérieuse civilisation minoenne.

Dans un exemple extraordinaire d’être au mauvais endroit au bon moment, un fermier grec vient de faire une découverte archéologique surprenante.

Un tombeau minoen d’une civilisation inconnue vieux de 3 400 ans a été découvert dans une oliveraie sans nom près de la ville d’Ierapetra, sur l’île grecque de Crète. Selon Cretapost, le fermier essayait de garer sa voiture sous un olivier quand soudain le sol sous lui a commencé à s’enfoncer.

Le fermier sortit sa voiture de sous l’arbre et remarqua qu’un énorme trou d’environ 1 mètre de large s’était ouvert là où sa voiture avait été placée. Quand il a jeté un coup d’œil dans le trou, le fermier savait qu’il était tombé sur quelque chose de spécial. Il a appelé le ministère local du patrimoine, Lassithi Ephorate of Antiquities, pour enquêter.

Le trou de 1, 20 m de large fait accidentellement par le fermier qui a finalement conduit jusqu’à la tombe de l’âge du bronze minoen.

Les archéologues du ministère ont creusé le trou. Ce qu’ils ont découvert ensuite était sans précédent.

La fosse mesurait environ 1 mètre de large sur 2 mètres de profondeur, était divisée en trois parties et était apparemment une tombe.

Dans la première section, les archéologues ont découvert un cercueil et divers artefacts. La niche suivante contenait un deuxième cercueil, 14 pots grecs appelés amphores et un bol.

Selon Smithsonian.com, les archéologues ont identifié que la tombe était minoenne et de l’âge du bronze en raison du style de cercueil trouvé. Les artefacts – vases funéraires et les deux cercueils – ont été bien conservés malgré leur âge extrêmement avancé.

La fosse de 2, 5 mètres de profondeur contenait deux cercueils et plusieurs artefacts.

Le tombeau a été scellé par un mur de pierre et ce n’est qu’après des milliers d’années d’usure qu’il s’est suffisamment détérioré pour se déformer sous le poids de la voiture de l’agriculteur.

« Le recul du sol a été causé par l’arrosage des oliviers de la région ainsi que par la rupture d’un tuyau d’irrigation », a déclaré à Cretapost Argyris Pantazis, adjoint au maire adjoint des communautés locales, Agranien et Tourisme d’Ierapetra. « Le sol s’était partiellement retiré, et quand le fermier a essayé de se garer à l’ombre de son olivier, il s’est complètement retiré. »

Pantazis a également dit que le fait que la tombe n’ait pas été touchée par des voleurs pendant des millénaires en fait un site idéal pour les archéologues d’en apprendre le plus possible sur les deux personnes enterrées dans la tombe et la vie de la civilisation minoenne  ( Inconnue )

Un coup d’œil à l’intérieur du cercueil de l’un des deux Minoens enterrés dans la tombe vieille de 3 400 ans.

Selon Forbes, les squelettes remontent à la fin de la période minoenne III A-B dans la chronologie archéologique, également connue sous le nom de période du palais tardif.

Jusqu’à présent, peu d’informations sont connues sur la civilisation « minoenne inconnue » et son mode de vie, à l’exception de leurs complexes palatiaux labyrinthiques, mis en valeur par des mythes classiques comme Thésée et le Minotaure. Les chercheurs croient aussi que les Minoens ont connu leur fin à cause d’une série de catastrophes naturelles dévastatrices. La plupart des autres détails de l’histoire des Minoens ne sont pas encore clairs.

Une analyse plus approfondie des squelettes et des artefacts de la tombe en Crète aidera, espérons-le, les archéologues à remplir quelques blancs et à répondre aux questions sur la mystérieuse civilisation minoenne inconnue .

Voir à 6 min pourquoi j’ai barré le nom Minoens dans l’article 

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here