Après avoir désencombré les couloirs de l’ancienne forteresse syrienne du Krak des Chevaliers, les archéologues ont dévoilé une chambre murée, dont la vocation reste encore couverte d’un voile de mystère.

Les archéologues ont découvert une chambre murée jusqu’ici inconnue au sein du Krak des Chevaliers, célèbre forteresse édifiée au cœur du Comté de Tripoli au XIIe siècle, le territoire actuel de la province syrienne de Homs.

«Lorsque nous désencombrions les couloirs, nous avons aperçu une brèche et un espace derrière. Nous avons défait le cailloutage et découvert une chambre dont personne ne soupçonnait l’existence. Tout était encombré de pierres», a fait savoir aux journalistes Mohamed Hariri, gardien de la forteresse.

«Lorsqu’on a déblayé la chambre, on a découvert ces cuves et un four. Nous considérons maintenant deux hypothèses: soit ces locaux abritaient une blanchisserie, soit on y fabriquait du vin, et quand des mamelouks se sont emparés de la forteresse, ils ont probablement muré la chambre», a-t-il ajouté.

Selon le gardien, les échantillons de pierres ont été envoyés en Hongrie pour une expertise qui pourrait faire la lumière sur les fonctions de ces locaux.

Perchée en haut d’une colline, le Krak des chevaliers, citadelle croisée près de Homs, fut construite en 1031 par les Abbassides mais Tancrède, régent d’Antioche, s’en empara en 1110 et y installa une garnison franque, lors de la Première croisade.

En 1142, le château fut confié à l’ordre des Hospitaliers, qui construisit plusieurs ouvrages défensifs, et c’est de cette époque que date le nom de Krak des Chevaliers.

En 2013, le fort est tombé entre les mains des terroristes, mais les troupes gouvernementales ont renoncé à le pilonner pour conserver ce patrimoine culturel. En 2014, lorsque l’armée syrienne a délogé les djihadistes, l’édifice a tout de même subi des dégâts des suites des hostilités. En 2018, les travaux de restauration ont été achevés et le Krak des Chevaliers a rouvert ses portes aux visiteurs. Source

Voir aussi : Le tunnel des Templiers : Le passage stratégique des chevaliers a été perdu pendant 700 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here