Tombée du ciel il y a une semaine, une météorite n’a toujours pas été retrouvée. De la taille d’une balle de golf, la petite pierre se trouverait à Sceautres, sur le plateau du Coiron en Ardèche. Elle aurait une valeur scientifique non négligeable au vu de son âge : 4,5 milliards d’années.

Mercredi 27 février dernier, 5 h 24. Une météorite pas plus grosse qu’une balle de golf tombe du ciel entre Aubenas et Montélimar, sur la commune de Sceautres en Ardèche. La scène a même été immortalisée par une quinzaine de caméras. Ce jeudi 7 mars, la météorite reste introuvable.

Depuis une semaine, les alentours sont passés au peigne fin mais jusqu’ici sans résultat, comme le rapporte France-BleuRetrouver ce corps céleste est pourtant au cœur des préoccupations de certains scientifiques car il daterait de 4,5 milliards d’années et aurait donc été témoin de la naissance du système solaire. La météorite pourrait donc livrer des informations importantes sur la formation de notre planète.

Des pierres extraterrestres très rares

D’autant que les météorites de ce type ne courent pas les rues. Les météoroïdes, c’est-à-dire les pierres voyageant dans l’espace, se disloquent dès leur entrée dans l’atmosphère terrestre la plupart du temps et deviennent des météorites. Leur vitesse peut atteindre 15 km/s. Elles chauffent et perdent environ 90 % de sa masse.

LCI rappelle ainsi que 50 tonnes de corps céleste de ce genre arrivent sur le sol de la Terre quotidiennement. Ces roches extraterrestres font très rarement des dégâts. La dernière météorite ayant engendré des blessés date de 2013. La pierre s’était détruite dans le ciel de l’Oural, provoquant une puissante explosion blessant pas moins de 950 personnes originaires de Tcheliabinsk, proche de la frontière Kazak.

Le gouverneur de la région, à l’époque avait chiffré le coût des dégâts liés à la météorite à un milliard de roubles, soit 25 millions d’euros. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here