Les pièces de la barque minuscule déposée dans la sépulture du pharaon Toutânkhamon ont été redécouvertes dans le dépôt du musée de Louxor en Égypte, a annoncé Live Science. Ces objets étaient considérés comme disparus depuis presque 50 ans.

Des détails manquants de la réplique minuscule de la barque de Toutânkhamon qui avait été ensevelie avec ce pharaon ont été retrouvés dans les réserves du musée de Louxor, en Égypte. Ils étaient considérés comme perdus depuis presque 50 ans, relate Live Science.

Le mât et les pièces de bateau nouvellement redécouverts appartenaient au bateau de premier plan, destiné à la vie après la mort du roi Toutânkhamon.

Il s’agit d’objets retrouvés pour la première fois par Howard Carter, archéologue et égyptologue anglais, qui avait découvert la sépulture de Toutânkhamon dans la Vallée des rois, sur la rive gauche du Nil, face à Louxor. Ils étaient tenus pour égarés depuis 1973.

Un mât de bois et d’autres éléments du modèle minuscule de la barque de Toutânkhamon ont été récemment découverts dans les réserves du musée. Habituellement, ces objets étaient posés dans les tombes pour accompagner les défunts. Les anciens Égyptiens croyaient que les petites barques pouvaient aider les morts à se déplacer dans l’eau et à pêcher dans l’au-delà.

«C’est la découverte la plus insolite de toute ma carrière. Il est incroyable qu’il soit toujours possible de révéler de nouveaux secrets liés «au pharaon d’or» Toutânkhamon depuis tant d’années», a déclaré l’archéologue Mohamed Atwa, directeur du musée en archéologie et information.

Eissa Zidane et Mohammed Atwa regardent un des bateaux de Toutânkhamon.

Le pharaon Toutânkhamon (1341-1323 av. J.-C.) est l’un des rois les plus brillants du Nouvel empire de l’Égypte antique. Les chercheurs sont attirés par sa mort mystérieuse à l’âge de 20 ans et par son tombeau «maudit» qui aurait provoqué la mort de plusieurs scientifiques ayant participé à son ouverture, selon la presse grand public de la première moitié du XXe siècle. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here