Près du Caire, lors d’une exploration du tombeau de Djedkarê Isési, des archéologues ont mis au jour les restes d’un sarcophage qui aurait appartenu à un fonctionnaire ayant vécu à l’époque de la Ve dynastie des pharaons.

Une mission archéologique égyptienne a découvert du côté de la nécropole de Saqqarah, aux alentours du Caire, le tombeau d’un fonctionnaire qui a vécu lors du règne du pharaon de la Ve dynastie Djedkarê Isési (2405 à 2367 avant notre ère), selon un message du Conseil suprême des Antiquités égyptiennes (CSA).

Selon le communiqué, les restes du tombeau ont été découverts par hasard lors d’une exploration du tombeau de Djedkarê Isési. Le tombeau est pratiquement détruit, les scientifiques ont réussi à découvrir une pièce où étaient gardées les peintures murales représentant le défunt sur la table des sacrifices.

Ils ont aussi trouvé les restes de la pièce funéraire et le sarcophage en calcaire. Là où était le sarcophage, les archéologues ont également trouvé des traces de momies, notamment des restes de goudron et d’huile, qui étaient utilisés pour la momification des corps.

Selon Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, le tombeau découvert complète les informations sur le règne de la Ve dynastie des pharaons de l’Égypte antique.

Le site de Saqqarah est l’une des nécropoles les plus vastes et anciennes d’Égypte abritant des tombes, des pyramides et des mastabas de toutes les époques, depuis la Ière dynastie jusqu’à l’époque ptolémaïque. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here