Un système de caméras installé à bord d’un satellite a réalisé pour la première fois au monde une vidéo au format très haute définition 4K permettant d’admirer notre planète dans toute sa splendeur.

Un satellite égyptien d’observation, créé par l’entreprise russe Energia, a enregistré la première vidéo de notre planète en ultra-haute définition 4K (UHD), a fait savoir la société britannique Sen, à l’origine de la séquence.

«Sen annonce avoir présenté avec succès sa plate-forme de streaming vidéo 4K en orbite, installée à bord d’un satellite fabriqué par la société publique Korolev Energia («RKK Energia»)», indique Sen sur son site.

«Le système Sen est la première plate-forme de streaming vidéo 4K à partir d’un satellite au monde», ajoute-t-elle.

Le système en question est composé de six caméras vidéo, dont deux sont guidées par des robots, ainsi que d’un ordinateur, lequel contrôle les caméras et le traitement des images obtenues à l’aide de ces dernières.

La séquence diffusée sur le site de Sen montre notamment la Méditerranée et la mer Rouge.

La RKK Energia a de son côté remercié la société britannique pour avoir fourni le système vidéo et s’est dite «heureuse d’être la première plate-forme innovante permettant d’obtenir des informations supplémentaires sur l’état technique et les opérations du satellite».

Le fabricant russe a ajouté qu’il prévoyait d’installer la plate-forme de diffusion vidéo sur les futurs engins spatiaux en cours de développement. Source

2 Commentaires

  1. Oui, très belle la pourtant insignifiante petite boule bleutée dans l’immensité sidérale cosmique. Mais… les humains, cette engeance destructrice dont l’état de « modernité » a achevé de la rendre malade, arrogante et mortifère, après avoir tué « Dieu » au nom d’une laïcité dogmatique et d’une pléthore d’évangélismes grotesques, ont inventé leur nouvelle religion : l’écologie !
    Mais attention… il s’agit d’une écologie propice à la poursuite sans limite d’exploitation des ressources et des hommes-esclaves. Une religion façon « Gaïa », un truc pas vraiment nouveau et mise au service des multinationales et des états scélérats qui formatent jour après jour les masses « lipmaniennes » (atomisées, amorphes et sans autre objectif que leur petit intérêt personnel… d’après Lipmann, le prêtre du néocapitalisme américain de la modernité débutante).
    Pour achever le formatage, les médias se passent sans relâche des photos « sublimes » et des vidéos « impressionnantes » de la Terre. La beauté du cosmos figée par l’imagerie artificielle (tricherie sur les couleurs et mise en scène cosmique) offre aux masses paumées leur bréviaire visuel, les médias peaufinent l’évangile et les homoncules de la politique du pire pondent des lois inoffensives pour les gras intérêts des multinationales pour lesquelles besognent les petits messieurs de la rente perpétuelle obtenue par l’exploitation sans limite d’un animal domestiqué jusqu’à l’abrutissement et qui ne sait même plus distinguer la Foi de la croyance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here