Aztlan est-elle la terre d’origine de la grande civilisation aztèque, ou n’est-elle qu’une terre mythique décrite dans les légendes ?

Le peuple aztèque du Mexique a créé l’un des empires les plus importants des anciennes Amériques. Bien que l’on sache beaucoup de choses sur leur empire situé là où se trouve aujourd’hui la ville de Mexico, on en sait moins sur le tout début de la culture aztèque. Beaucoup considèrent l’île disparue d’Aztlan comme une ancienne terre natale où le peuple aztèque a commencé à se former comme une civilisation avant sa migration vers la vallée du Mexique.

Certains prétendent qu’il s’agit d’une terre mythique, semblable à l’Atlantide ou à Camelot, qui vivra à travers la légende mais qui ne sera jamais retrouvée dans l’existence physique. D’autres croient qu’il s’agit d’un véritable lieu physique qui sera un jour identifié. Les recherches pour la terre d’Aztlan se sont étendues de l’ouest du Mexique jusqu’aux déserts de l’Utah dans l’espoir de trouver l’île légendaire. Cependant, ces recherches ont été infructueuses, car l’emplacement – et l’existence – d’Aztlan restent un mystère.

Photo composite d’une pyramide aztèque, pas un lieu réel

Les sept tribus de Chicomoztoc

La création de la civilisation à Aztlan est née d’une légende. Selon la légende Nahuatl, il y avait sept tribus qui vivaient autrefois à Chicomoztoc – « le lieu des sept grottes ». Ces tribus représentaient les sept groupes Nahua : Acolhua, Chalca, Mexica, Tepaneca, Tlahuica, Tlahuica, Tlaxcalan et Xochimilca (différentes sources fournissent des variations dans les noms de ces groupes).

Les sept groupes, étant de groupes linguistiques similaires, ont quitté leurs grottes respectives et se sont installés comme un seul groupe près d’Aztlan. Selon certains récits, l’arrivée des sept groupes à Aztlan a été précédée par l’arrivée d’un groupe connu sous le nom de Chichimecas, qui étaient considérés comme moins civilisés que les sept groupes Nahua. Les Mexica ont été le dernier groupe à se rendre à Aztlan, et ont peut-être été ralentis en raison d’une longue sécheresse entre 1100 et 1300 après JC.

Cette carte inhabituelle de 1704, dessinée par Giovanni Francesco Gemelli Careri, est la première représentation publiée de la légendaire migration aztèque d’Aztlan, un mystérieux paradis quelque part au nord-ouest du Mexique, vers Chapultepec Hill, actuellement Mexico City.

Aztlan était-il un paradis ou une terre de tyrannie ?

Le mot Aztlan signifie « la terre au nord, la terre d’où nous, les Aztèques, sommes venus. » On dit qu’en fin de compte, les habitants d’Aztlan furent connus sous le nom d’Aztèques, qui émigrèrent ensuite d’Aztlan vers la Vallée du Mexique. Dans certains récits, Aztlan est considéré comme une terre de paradis pour tous les habitants.

Dans le Codex Aubin, Aztlan était un lieu où les Aztèques étaient soumis à l’Azteca Chicomoztoca, l’élite tyrannique. Pour échapper à la Chicomoztoca, les Aztèques ont fui Aztlan, conduits par leur prêtre… Dans la légende, le dieu Huitzilopochtli leur a dit qu’ils ne pouvaient pas utiliser le nom Azteca, et qu’ils seraient connus comme Mexica. La migration aztèque d’Aztlan à Tenochtitlán est un élément très important de l’histoire aztèque. Elle a commencé le 24 mai 1064, qui était la première année solaire aztèque.

Les Mexica partent d’Aztlán. Du Codex Boturini du 16ème siècle. Créé par une main aztèque inconnue au XVIe siècle.

Aztlan était une île sur un lac

Bien qu’Aztlan n’ait jamais été physiquement identifié, elle a été décrite comme une île. Plutôt qu’une île dans la mer, c’est une île sur un lac. Les érudits ont fait de nombreuses tentatives pour localiser Aztlan, dans l’espoir de trouver l’endroit où les Aztèques, plus tard connus sous le nom de Mexica, sont nés.

Certains ont soutenu que la recherche de l’Atlantide et la recherche d’Aztlan sont une seule et même chose, car ce sont simplement deux noms différents pour la même terre. Cependant, ceci a été contesté, et beaucoup d’érudits à la recherche d’Aztlan sont d’avis que c’est une terre séparée de la cité perdue de l’Atlantide .

Un grand mystère entourant Aztlan est de savoir exactement à quelle distance au nord se trouvait la région. Avec des recherches qui s’étendent jusqu’en Utah, il est possible que les Aztèques ne soient pas du tout originaires du Mexique, mais que leur culture se soit formée dans une région qui est maintenant les États-Unis avant leur migration vers la région maintenant connue comme la vallée du Mexique.

Chicomoztoc – le lieu des sept grottes. L’origine mythique des tribus « nahuatlaca ». De la « Historia Tolteca chicimeca ». Un codex post-cortésien de 1550.

La recherche d’Aztlan

Bien que beaucoup de personnes aient cherché dans l’espoir de trouver Aztlan, les archéologues sont peu convaincus que sa découverte rapportera beaucoup en termes de ruines ou d’artefacts. Trouver Aztlan offrira un aperçu de l’histoire des Aztèques et de leur origine, bien qu’il soit convenu que l’origine des Aztèques n’est pas aussi importante que leur migration vers la vallée du Mexique et les événements qui ont suivi.

Il y a trois problèmes méthodologiques qui se présentent lorsqu’on essaie de déterminer où Aztlan était situé. La première est connue sous le nom d' »étirement ». Il est probable que la civilisation aztèque n’a pas migré directement d’Aztlan vers la vallée du Mexique, car cela aurait été un très long voyage direct. Au lieu de cela, il est probable qu’ils ont zigzagué pendant qu’ils voyageaient, faisant des arrêts qui auraient duré pendant un certain temps. Il peut être difficile de faire la différence entre une destination temporaire et la durée totale du voyage.

Un temple antique à la lumière mystique. La légendaire ville d’Aztlan sera-t-elle un jour retrouvée ?

Le deuxième problème est connu sous le nom de  » stratification « , qui reconnaît qu’il y a probablement eu plus d’une migration du Nord vers le Sud, et il est difficile de déterminer exactement quelle migration pourrait être associée à Aztlan. Le troisième problème est connu sous le nom de « pliage ». Ce problème vient du fait qu’il peut y avoir eu des migrations d’aller-retour, du nord vers le sud, puis du sud vers le nord à nouveau.

Ces trois problèmes méthodologiques intensifient la difficulté d’établir si Aztlan était un véritable lieu d’origine des Aztèques, ou s’il s’agissait simplement d’un lieu légendaire symbolique des Aztèques.

A ce jour, l’existence réelle d’une île connue sous le nom d’Aztlan n’a pas encore été confirmée. Beaucoup ont cherché la terre, dans l’espoir de mieux comprendre d’où venaient les Aztèques et peut-être de mieux comprendre l’histoire ancienne du Mexique… Cependant, comme d’autres villes perdues, il est impossible de savoir si Aztlan sera un jour retrouvé.

C’était peut-être une île qui s’est enfoncée au fond du lac, ou qui a été altérée ou détruite d’une façon ou d’une autre. C’est peut-être une terre qui n’existe pas au sens physique du terme, et qui est une création de contes et légendes expliquant d’où les Aztèques sont venus. Pour l’instant, elle reste un lieu légendaire où les Aztèques se sont formés et sont devenus une puissante civilisation avant de migrer vers ce qui est maintenant connu sous le nom de Mexico.

Représentation de Cuauhtémoc, le dernier tlatoani (chef des Aztèques).

Source : Ancient Origins

Traduction : © Le Savoir Perdu Des Anciens
Pour nous soutenir <—

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here