Le Nauka w Polsce rapporte que l’une des plus anciennes églises d’Égypte datant du IVe siècle a été trouvée cachée derrière un mur de basilique antique par des archéologues polonais.

Les archéologues disent que cette église pourrait être l’une des plus anciennes églises chrétiennes connues en Egypte.

Amphores de différentes parties de la Méditerranée, trouvées à l’intérieur de l’église du IVe siècle.

Une équipe du Centre d’archéologie méditerranéenne de l’Université de Varsovie mène des recherches depuis 2000, notamment des travaux de fouille et de conservation.

Les découvertes les plus intéressantes de l’équipe à Marea comprennent une basilique, une chapelle funéraire et les plus grandes collections de fragments de céramique (« ostraca » pour les archéologues) découvertes en Egypte.

Dans la basilique, qui a fonctionné du Ve au VIIIe siècle, les archéologues ont découvert des vestiges d’époques de plus en plus lointaines.

Ce qui reste de l’église a été découvert dans l’ancien port de Marea, près de la ville d’Alexandrie.

« A la fin de la dernière saison de recherche, sous le sol de la basilique, nous avons rencontré les restes d’un mur, qui s’est avéré être les murs extérieurs d’une église encore plus ancienne », a déclaré le Dr Krzysztof Babraj du Musée archéologique de Cracovie, qui a dirigé la recherche sur la basilique.

« C’est l’un des plus anciens temples chrétiens découverts jusqu’à présent en Egypte », a-t-il ajouté.

L’ancienne église se trouve sous la basilique, qui a été détruite par un tremblement de terre. La forme de ses murs de calcaire, ainsi que les fragments de céramique et de verre trouvés à l’intérieur des ruines, indiquent que l’église date du milieu du IVe siècle.

Les murs de l’église étaient décorés de polychromes multicolores. Parmi les représentations, il y avait des croix équidistantes gravées dans un cercle.

Mesurant 24 mètres sur 15, l’église était décorée de polychromies, dont peu ont survécu. Les archéologues rassemblent ce qu’il en reste, éparpillés en milliers de fragments.

Des vestiges de l’église du IVe siècle ont été trouvés sous la base d’une grande basilique, qui existait dans les siècles suivants.

« Notre découverte est très importante parce que nous ne connaissons aucun vestige d’églises de la métropole voisine, Alexandrie.

« Nous savons maintenant à quoi elles pourraient ressembler, c’est pourquoi il est si important de poursuivre nos recherches que nous venons de commencer dans l’ancienne église, » dit Babraj, expliquant l’importance de cette découverte.

Source : Ancient pages

Traduction : © Le Savoir Perdu Des Anciens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here