Voici une bonne nouvelle si vous souhaitez savoir jusqu’où iront les 2 millions de personnes qui veulent envahir la zone 51 avant que l’armée américaine ne leur tire dessus. Le raid sera diffusé en direct afin que vous puissiez le regarder depuis le confort de votre propre salon.

Selon WSBT22, le complexe de magasins et de divertissement Area 15 prévoit de retransmettre en direct le raid de la base militaire top secrète. Vous n’aurez donc pas à courir pour éviter les balles de l’armée.

Area15 a annoncé son intention de diffuser en direct le raid de Area 51 sur Facebook hier, en se disant « curieux » de ce qui allait se passer le jour de l’assaut. « D’accord. Nous sommes également curieux de savoir ce qui va se passer le 9/20 lors de la prise d’assaut de #AREA51. Nous allons diffuser en direct l’événement ici chez #AREA15 pour que vous puissiez regarder ce qui se passe. Et, bien sûr, des costumes et des chapeaux en aluminium sont nécessaires. »

Deux millions de personnes sont apparemment intéressées par l’événement Facebook Storm Area 51, They Can’t Stop All of Us. Son principal objectif est de « secourir » les extra-terrestres emprisonnés dans la base, voler quelques technologies extraterrestres et éviter d’être arrêté par les autorités.

Pour réaliser leurs rêves, les guerriers qui préparent le raid ont mis au point un plan dans le cadre duquel ils prévoient séparer les attaquants en trois groupes distincts : les lanceurs de pierres, les coureurs Naruto et les « Kyles » (une équipe d’adolescents passionnés de musculation qui aiment frapper les murs).

Bien que je ne veuille présumer de rien de la stratégie envisagée par les génies derrière le raid, je suppose que l’assaut frontal des Kyles et des lanceurs de pierre est en fait une feinte destinée à détourner l’armée américaine de la véritable menace, les coureurs Naruto.

Bien sûr, tout cela n’a aucun sens, car le raid n’est qu’une blague hilarante, mais les potentiels attaquants ont tout de même été mis en garde par l’armée de l’air américaine. « La Zone 51 est un champ d’entraînement pour l’armée de l’air américaine et nous découragerions quiconque d’essayer de venir dans la zone où nous entraînons les forces armées américaines », a déclaré Laura McAndrews, porte-parole de l’armée de l’air américaine.

Pendant ce temps, Bob Lazar, ancien employé de la zone 51, qui aurait travaillé sur la base dans les années 80, a exhorté les gens à ne pas prendre d’assaut les installations secrètes de l’armée de l’air américaine, car ils ont transféré ailleurs la technologie extraterrestre il y a quelques années.

« Il n’y a pas d’extraterrestres ou de technologie extraterrestre situés là-bas. Le seul endroit où il y avait une technologie extraterrestre, c’était sur le site S4, au sud de la zone 51 proprement dite », a écrit Lazar sur Instagram. « C’était il y a 30 ans. S4 a peut-être déménagé il y a plusieurs décennies, ou alors, il est possible qu’il ne soit plus utilisé pour le projet. »

Si vous voulez risquer les foudres de l’armée américaine, n’hésitez pas à vous rendre au Area 51 Alien Center à Amargosa Valley, dans le Nevada, le vendredi 20 septembre 2019 à 3 heures du matin. Qui sait, vous pourriez peut-être rencontrer un extraterrestre ? Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here