L’Égypte a défendu samedi soir tard la sécurité de ses aéroports après que deux compagnies aériennes européennes ont temporairement interrompu leurs vols vers le Caire.

Samedi, British Airways avait ainsi soudainement suspendu tous ses vols à destination du Caire pour sept jours, citant des problèmes de sécurité non spécifiés. C’est ensuite l’Allemand Lufthansa qui en avait fait de même, ajoutant qu’une évaluation était en cours, avant d’annoncer un peu plus tard que les liaisons vers la capitale égyptienne reprendraient dès ce dimanche.

Ces décisions ont suscité des inquiétudes en Égypte quant à de potentiels dommages pour l’industrie touristique, vitale pour le pays et qui a récemment montré des signes de reprise après une crise de plusieurs années.

Un haut responsable de l’autorité de l’aviation civile égyptienne a critiqué ces annulations de vols. « Tous les aéroports égyptiens sont bien sécurisés. La sécurité dans ces aéroports dépasse les standards en la matière », a ainsi assuré Sameh al-Hefnawi. Selon lui, ces annulations étaient et sont motivées par des considérations politiques et « n’ont rien à voir avec l’aviation ».

« Chaque fois que l’Egypte se remet, une crise fabriquée de toutes pièces se produit », a-t-il estimé.

En réponse aux annulations de British Airways, le ministère égyptien de l’aviation civile a déclaré qu’il avait augmenté la capacité en sièges des vols de la compagnie nationale EgyptAir à destination de Londres. Un vol supplémentaire vers la capitale britannique sera en outre mis en service à partir de dimanche pendant la période de suspension.

Sur sa page de conseils aux voyageurs se rendant en Egypte, le ministère britannique des Affaires étrangères évoque un « risque accru de terrorisme contre l’aviation ». « Des mesures de sécurité supplémentaires sont en place pour les vols au départ de l’Égypte à destination du Royaume-Uni », ajoute le Foreign Office (FCO).

Le Royaume-Uni déconseille tous trajets en avion, sauf les voyages essentiels, à destination ou en provenance de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, dans la péninsule du Sinaï. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here