À en croire les biologistes, un ver marin mesurant à peine 3 centimètres de long peut émettre l’un des sons les plus puissants sur Terre, comparable à celui d’un chasseur au décollage.

Une équipe de biologistes a découvert une espèce de vers capable d’émettre des sons comptant parmi les plus puissants de l’océan. L’étude a été publiée dans la revue Current Biology.

Il s’agit du Leocratides kimuraorum, lequel ne mesure que 29 millimètres de long et vit dans des éponges situées à une profondeur de 90 à 170 mètres, près des côtes du Japon.

Selon les biologistes canadiens et japonais, les sons produits par ces créatures montent de 140 à 157 décibels. À titre de comparaison, le chuchotement humain ne dépasse pas les 30 décibels alors que le bruit produit par un avion de chasse qui décolle est de 160 décibels et est donc en mesure d’endommager le tympan.

En combattant, les vers placent leurs bouches l’une contre l’autre, créant une pression qui produit ce son par simple contraction musculaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here