La mission archéologique conjointe de l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO) et de l’Université de Strasbourg dirigée par le Dr Frédéric Colin a mis au jour 3 cercueils en bois dans la cour de la tombe de Padiaménopé (TT 33).

Le Dr Mostafa Waziry a déclaré : « Les cercueils sont datés de la 18e dynastie et sont en bon état de conservation. Ils portent des scènes et des inscriptions colorées. »

Fathy Yassin (Directeur des Antiquités de Cisjordanie) a déclaré : « Le premier cercueil appartient à une femme appelée « Ti Abo » et mesure 195 cm de long avec des scènes colorées et une inscription en hiéroglyphe.

Le deuxième cercueil appartient à une femme appelée « Rau » et mesure 190 cm de long. Elle est peinte en jaune et porte une inscription de hiéroglyphes sur un fond peint en blanc.

Le troisième cercueil mesure 180 cm de long et comporte une couche de gypse. Il montre des colonnes brunes mais sans inscriptions. »

Source : LuxorTimes Traduction : © Le Savoir Perdu Des Anciens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here