Il ne reste qu’une poignée de pins de Wollemi dans le monde, tous retrouvés en Australie. Ces arbres, présents sur Terre depuis au moins 200 millions d’années, ont récemment fait l’objet d’une opération de sauvetage secrète, et réussie.

Des pins de Wollemi, il en reste moins de 200 à l’état sauvage, tous cachés dans une gorge des Blue Mountains au nord-ouest de Sydney. La zone a été particulièrement touchée par les incendies qui ravagent le pays depuis le mois de septembre. Alors que des milliers de soldats du feu combattaient les flammes dans la région, une petite équipe a été formée en coulisse pour tenter de sauver ces “arbres dinosaures”, comme on les surnomme, déjà présents il y a 200 millions d’années.

« Cette mission de protection environnementale est sans précédent » a déclaré dans un communiqué Matt Kean, ministre de l’Environnement de Nouvelle-Galles-du-Sud.

Tous les arbres ont été sauvés

L’opération s’est faite dans le plus grand silence, dans la mesure où la localisation des pins est un secret bien gardé. Les autorités locales souhaitent en effet les préserver de toute contamination qui pourrait être apportée par des visiteurs. Ils souhaitent également éviter que les nouvelles pousses ne soient piétinées.

Alors que les flammes s’approchaient dangereusement du bosquet à la fin du mois de décembre, les avions bombardiers ont largué des retardateurs de flammes autour de la zone à protéger. Des pompiers spécialisés ont également été déposés dans la gorge par hélicoptère pour mettre en place un système d’irrigation capable de maintenir le bosquet le plus humide possible.

L’opération, dont les détails ont été communiqués ce mercredi seulement, a été un véritable succès.

« Lorsque le feu à traversé, nous avons eu quelques jours de fumée épaisse, donc nous ne pouvions pas dire si les pins avaient été touchés. Nous avons tous attendu en retenant notre souffle, a expliqué le ministre de l’environnementFinalement, alors que certains des arbres autour de la zone ont été carbonisés par les flammes, le bosquet a été sauvé des incendies ».

Un pin de Wollemi.

Néanmoins, si le sauvetage des pins de Wollemi est effectivement une très bonne nouvelle, le bilan des incendies en Australie reste incroyablement lourd, alors que la pluie arrive enfin.

Depuis octobre, les feux de forêt ont fait 28 morts, détruit plus de 2 000 maisons et brûlé 10 millions d’hectares. Plus d’un milliard d’animaux auraient également péri, poussant probablement plusieurs dizaines d’espèces vulnérables à l’extinction. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here