Un drakkar datant d’il y a 1.000 ans, découvert en Norvège, sera déterré par des archéologues afin de le préserver et de prévenir sa dégradation, fait savoir Local Norway. Cela fait près de cent ans qu’une opération similaire n’a pas eu lieu dans le pays.

Un bateau-tombe viking qui a été détecté par des archéologues en Norvège à 50 centimètres de la surface grâce à un radar à pénétration de sol, sera déterré, fait savoir Livescience.

Le gouvernement a, pour sa part, approuvé le projet d’extraction de ce bateau, en avouant qu’il s’agit qu’une telle opération n’avait pas été menée en Norvège depuis plus de 100 ans. Le budget pour cette initiative sera de près de 16 millions de couronnes norvégiennes (environ 1,4 million d’euros), selon Local Norway. La difficulté de l’entreprise réside dans le fait d’empêcher le drakkar de 20 mètres de long de se dégrader davantage.

Les scientifiques ont prévu de commencer les travaux en juin. La première étape consiste à enlever la couche supérieure du sol et à la fouiller afin de retrouver les objets à côté de l’embarcation. Une protection spéciale sera alors installée au-dessus du site pour protéger la découverte des intempéries. Ensuite, les archéologues commenceront à dégager le bateau.

Les scientifiques envisagent de restaurer les parties détruites du drakkar à l’aide des empreintes laissées dans le sol et en utilisant le scanner 3D. Les autres parties seront traitées avec un liquide spécial qui conserve le bois dans l’état où il a été trouvé.

Des archéologues de l’Institut norvégien pour la recherche sur le patrimoine culturel (NIKU) ont découvert ce drakkar dans le comté norvégien de Møre og Romsdal (centre-ouest).

Selon Arve Nytun, archéologue de la circonscription, ce bateau, datant d’il y a plus de 1.000 ans, ressemblerait à un karv, un bateau marchand utilisé à la fois comme petit navire de guerre ou pour le transport de marchandises, de bétail ou d’hommes.

Les bateaux déjà trouvés avant

Les Vikings utilisaient des bateaux-tombes pour enterrer leurs chefs militaires. D’ordinaire, une embarcation de ce type se trouve sous un tumulus. Pour l’heure, seuls trois drakkars de ce genre ont été découverts.

Le dernier d’entre eux a été découvert en octobre 2018 à l’emplacement d’un site funéraire viking. Long de 20 mètres, il se trouvait à une profondeur de 1,5 mètre.

Source 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here