De nouveaux «trésors» archéologiques découverts dans la nécropole de Saqqarah dont une cinquantaine de sarcophages du Nouvel Empire vieux de plus de 3.000 ans ont été dévoilés dimanche au public par les autorités égyptiennes.

Ces nouvelles mises au jour ont été effectuées près de la pyramide du roi Téti, premier pharaon de la VIe dynastie de l’Ancien Empire, par une équipe menée par le célèbre égyptologue Zahi Hawass. Plusieurs de ces objets ont été présentés dimanche à la presse, alors que les fouilles se poursuivaient sur le site.

Le ministère des Antiquités et du Tourisme avait révélé samedi dans un communiqué la teneur de ces découvertes, qu’il avait qualifié de «majeures».

Le site de Saqqarah, qui se trouve à un peu plus de quinze kilomètres au sud des pyramides du plateau de Guizeh, abrite la nécropole de Memphis, la capitale de l’Egypte Ancienne.

Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here