Un monument bizarre et étrange se trouve dans le nord-est de la Géorgie, en Amérique du Nord. Il s’agit des Georgia Guidestones – un monolithe sinistre avec des tablettes de pierre sur lesquelles sont inscrites des instructions pour reconstruire la civilisation après l’apocalypse.

Un seul homme sait qui les a créées, et il ne parle pas. En juin 1979, une (ou plusieurs) personne(s) non identifiée(s) sous le pseudonyme de R. C. Christian a engagé la Elberton Granite Finishing Company pour construire la structure. Dans quel but le monument a-t-il été élevé ?

Cinq dalles massives de granit poli émergent de la terre en forme d’étoile. Les rochers font chacun 5 mètres de haut, et quatre d’entre eux pèsent plus de 20 tonnes chacun. Ensemble, elles soutiennent une pierre de couverture de 11 tonnes. Une pierre de couverture repose sur les cinq dalles, qui sont alignées astronomiquement.

La structure est parfois qualifiée de « Stonehenge américain » et constitue sans aucun doute l’un des monuments les plus énigmatiques des États-Unis.

Érigé en 1980 dans le comté d’Elbert, en Géorgie, le monument Georgia Guidestones est un grand mystère – personne ne sait exactement qui a commandé sa construction et pourquoi.

Les seuls indices sur son origine se trouvent près de la tablette de pierre – contenant les dimensions et expliquant une série complexe d’encoches et de trous qui correspondent aux mouvements du soleil et des étoiles ainsi que des « conseils » sous forme de directives gravées dans la roche.

Les instructions sont gravées en huit langues, de l’anglais au swahili, et reflètent une singulière idéologie New Age.

Capture de la vue nord des Georgia Guidestones (langues anglaise, babylonienne et russe). Crédit : Dina Eric – CC BY-SA 2.0

Une langue est présente sur chaque face des quatre grandes pierres verticales. Si l’on se déplace dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la structure en partant du nord, ces langues sont : anglais, espagnol, swahili, sanskrit, hébreu, arabe, chinois et russe.

-Maintenir l’humanité en dessous de 500.000.000 en équilibre perpétuel avec la nature.

-Guider la reproduction avec sagesse – améliorer la santé et la diversité.

-Unir l’humanité avec une nouvelle langue vivante.

-Régir la passion – la foi – la tradition – et toutes choses avec une raison tempérée.

-Protéger les personnes et les nations avec des lois équitables et des tribunaux justes.

-Laisser toutes les nations gouverner à l’intérieur et résoudre les conflits extérieurs dans un tribunal mondial.

-Éviter les lois mesquines et les fonctionnaires inutiles.

-Équilibrer les droits personnels et les devoirs sociaux.

-Privilégier la vérité – la beauté – l’amour – en recherchant l’harmonie avec l’infini.

-Ne soyez pas un cancer sur la terre – Laissez la place à la nature.

Pendant plus de trois décennies, la structure a été protégée par de nombreux partisans, mais aussi vandalisée par de puissants opposants qui considéraient le monument comme les Dix Commandements de l’Antéchrist.

Cependant, l’interprétation la plus communément admise des pierres est qu’elles décrivent les concepts de base nécessaires à la reconstruction d’une civilisation dévastée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here