Des archéologues ont découvert plusieurs tombes et un sarcophage en plomb datant peut-être du XIVe siècle à l’église Notre-Dame de Paris, a indiqué le ministère français de la Culture.

Cette nouvelle découverte offre un nouvel éclairage sur l’histoire de l’édifice, qui est actuellement en reconstruction après un incendie dévastateur en 2019.

Les sépultures « d’une qualité scientifique remarquable » ont été mises au jour lors des travaux préparatoires à la reconstruction de la flèche de l’ancienne église à l’endroit central où le transept croise la nef, a indiqué le ministère lundi.

Parmi les tombes se trouvait un « sarcophage de forme humaine en plomb, entièrement conservé », a-t-il ajouté.

Le cercueil pourrait avoir été fabriqué pour « un haut dignitaire » et date probablement des années 1300 – le siècle suivant la construction de la cathédrale.

En plus des tombes, des éléments de sculptures peintes ont été découverts juste sous le niveau actuel du sol de la cathédrale, identifiés comme des parties du jubé d’origine du 13ème siècle – un élément architectural séparant l’autel de la nef.

Les archéologues font la course pour terminer leur travail avant la reprise de la reconstruction à la fin du mois de Mars 2022. Photo : AFP

« Le sol de la croisée du transept a révélé des vestiges d’une qualité scientifique remarquable », a déclaré la ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, ajoutant que les travaux de fouille ont été prolongés jusqu’au 25 mars.

Le site de fouilles se trouve sous une couche de pierres qui date du 18e siècle, mais certains niveaux inférieurs remontent au 14e siècle, voire au début du 13e siècle, a précisé le ministère de la Culture.

Christophe Besnier, de l’Institut national d’archéologie de France, a déclaré : « Nous avons pu envoyer une petite caméra à l’intérieur qui a montré des restes de tissus, des matières organiques comme des cheveux et des restes de plantes. »

« Le fait que ces plantes soient encore là indique que le contenu a été très bien conservé ».

Les chercheurs français ont effectué les dernières fouilles archéologiques avant la mise en place d’échafaudages pour soutenir la reconstruction de la flèche.

Voir la catégorie : Archéologie

Source : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here