Le trésor de Bactriane est l’un des plus magnifiques et des plus précieux trésors anciens de son temps.

Découvert dans les tombes de six riches nomades asiatiques, cinq femmes et un homme, le trésor de Bactriane, vieux de 2 000 ans, comprend plus de 20 000 objets, dont des anneaux en or, des pièces de monnaie, des armes, des boucles d’oreille, des bracelets, des colliers, des armes et des couronnes.

Ces magnifiques objets anciens ont été découverts en 1978 dans la région de Tela Tapa, dans le district de Sherberghan, au centre de la province de Jawzjan, en Afghanistan. Plusieurs de ces étonnants objets anciens datent des invasions nomades Yuezhi.

Agrafe représentant Dionysos et Ariane suivis de la déesse de la victoire Nike, provenant de la tombe VI, Tillya Tepe, Afghanistan, 2e quart du 1er siècle après JC.

La civilisation Yuezhi était un ancien peuple nomade qui régnait autrefois sur la Bactriane.

L’ancienne Bactriane était située entre la chaîne de montagnes Hindu Kush et le fleuve Amu Darya, couvrant la région plate que nous reconnaissons comme l’Afghanistan et le Tadjikistan actuels.

Les Yuezhi ont été impliqués dans de nombreux conflits. Ils ont combattu les Tochariens, les Scythes et même l’Empire Han en Asie centrale.

Lorsque les Yuezhi sont entrés en Bactriane, ils ont vaincu le royaume gréco-bactrien, les obligeant à se regrouper en Inde. Ils ont également déplacé un peuple appelé les Saka, qui ont répondu en envahissant des parties de l’Empire parthe.

« Le trésor de Bactriane a été apporté au palais présidentiel par l’ancien gouvernement en février 2021 et a été mis en exposition pour le public. Cependant, après l’effondrement de l’ancien gouvernement, des inquiétudes ont été soulevées quant à sa sécurité », rapporte le Hindustan Times.

Une couronne en or trouvée dans l’une des tombes de Bactria. H Sinica – CC BY-SA 2.0

Depuis la découverte du magot de Bactriane, ce trésor antique a fait le tour des musées du monde entier. Malheureusement, il a été signalé que certains des objets préhistoriques exquis ont disparu.

On ignore si les objets ont été volés, détruits ou délibérément cachés.

Beaucoup craignaient que le pillage d’objets anciens ne devienne un problème en Afghanistan lorsque les Talibans ont pris le pouvoir dans le pays. Selon des rapports récents, des pièces apparues dans l’Iran voisin proviendraient du trésor de Bactriane, riche en bijoux.

Dans une interview accordée au Financial Times, Gil Stein, professeur d’archéologie du Proche-Orient à l’université de Chicago, a exprimé la crainte que ces objets anciens ne soient conservés en Iran et fondus. « C’est un morceau d’histoire. Dans toutes les zones de conflit, cela arrive », a déclaré Stein.

M. Stein a également ajouté que, même s’il est difficile d’empêcher les objets d’être pillés et de quitter le pays en contrebande, il est essentiel d’alerter tout le monde, des marchands aux consommateurs. Il n’y a pas de place pour l’ignorance, et l’objectif principal doit être de protéger le patrimoine culturel, a déclaré M. Stein.

Ceinture de Tillia Tepe, avec des représentations de Dionysos chevauchant un lion.

Le ministère taliban de l’information et de la culture a déclaré qu’il avait commencé ses efforts pour retrouver et localiser le trésor de Bactriane.

Ahmadullah Wasiq, chef adjoint de la commission culturelle du cabinet provisoire taliban, a déclaré que son pays avait confié aux départements concernés la tâche de trouver et de vérifier le trésor de Bactriane.

« La question fait l’objet d’une enquête, et nous allons collecter des informations pour savoir quelle est la réalité. S’il a été transféré (hors d’Afghanistan), il s’agit d’une trahison contre l’Afghanistan.

« Le gouvernement afghan prendra des mesures sérieuses si ce trésor et d’autres objets anciens sont transférés hors du pays », a déclaré M. Wasiq.

Traduction : Johanna pour © Le Savoir Perdu Des Anciens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here