La baignoire en marbre de 1800 ans, qui avait été saisie alors qu’elle était sur le point d’être vendue par des contrebandiers d’objets historiques dans le district de Karacasu à Aydın, a été remise à la direction du musée d’Aphrodisias.

Les experts ont déclaré que la baignoire en marbre d’une tonne avec des reliefs de la tête de lion ne ressemblait à aucune autre en Turquie.

La baignoire en marbre de 1800 ans, qui a été saisie alors qu’elle était sur le point d’être vendue, lors de l’opération menée par la gendarmerie le 31 mars contre les contrebandiers d’objets historiques, pèse 1 tonne et mesure 1 mètre 80 centimètres de long. Des reliefs en forme de tête de lion se trouvent sur les côtés droit et gauche de la baignoire, et ces reliefs représentent le pouvoir et la puissance.

Les experts ont souligné le fait que la baignoire a été évaluée comme ayant pu être utilisée par un administrateur de l’État ou un riche homme d’affaires. Dans les recherches, il a été déclaré que l’œuvre, qui se distingue comme la seule baignoire en marbre parmi les baignoires trouvées jusqu’à présent, n’a pas de semblable en Turquie.

Photographie de Burhan CEYHAN/DHA

Le directeur provincial de la culture et du tourisme d’Aydın, Umut Tuncer, a déclaré : « La ville antique d’Aphrodisias était l’une des villes les plus riches de son époque. Nous pensons que la baignoire en marbre est une partie importante de l’histoire de cette ville, qui remonte au 1er siècle avant Jésus-Christ. Cette baignoire, qui a environ 1800 ans, est l’une des rares exemples au monde car elle est entièrement marbrée. »

« Il y a des baignoires créées avec différentes couches de boue qui ont été trouvées en Turquie auparavant, mais cette structure entièrement en marbre exprime en fait la richesse de cette région et la société de bien-être de l’époque. »

Aphrodisias était une ville importante à part entière comme d’autres villes romaines et byzantines. Aphrodisias était entourée d’un sol fertile permettant de faire pousser toutes sortes de nutriments et était la première ville de l’époque. En outre, elle possédait les industries du mur et du coton, des institutions commerciales, politiques, religieuses et culturelles avancées, une grande tradition artistique et picturale, une philosophie et une école de sculpture de renommée mondiale.

Photographie de Burhan CEYHAN/DHA

Dans l’Antiquité, Aphrodisias était en fait assez célèbre pour ses sculpteurs experts, ses statues de marbre de haute qualité et un important atelier de sculpture qui a été mis au jour lors de fouilles. Les carrières de marbre situées à proximité de la ville ont largement contribué à faire d’Aphrodisias un centre artistique de premier plan.

Aux IVe et VIe siècles de notre ère, les sculpteurs d’Aphrodisie étaient très demandés pour produire des bustes et des statues en marbre pour les personnalités de l’Empire romain. Leurs produits étaient considérés comme les meilleures statues de marbre de l’époque et étaient exposés dans les grandes villes telles que Rome, Constantinople, Sardes, Laodikeia et Stratonikeia. Parmi les œuvres des sculpteurs d’Aphrodisia qui ont survécu, citons la villa d’Hadrien à Tivoli.

Il a été déclaré qu’après l’achèvement du processus officiel de la baignoire, celle-ci sera restaurée et ouverte aux visiteurs dans le musée Aphrodisias.

Source : Arkeonews Traduction : Amélie pour © Le Savoir Perdu Des Anciens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here